Ce faux spot publicitaire Adidas, réalisé par un étudiant en école de cinéma, va vous mettre les larmes aux yeux tellement il est beau !

Par
4 355
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C’est un spot non-officiel, conçu par un simple étudiant en école de cinéma, dans le cadre d’un projet d’études. En effet, Eugen Merher, un jeune Allemand de 26 ans, devait concevoir une publicité fictive pour une marque de son choix dans le cadre de son cursus d’études à l’école de Baden-Württemberg.

Pourtant, ce devoir a de quoi faire pâlir les professionnels ! Intelligent, plein d’émotion et poignant, le clip nous prend vraiment aux tripes, en mettant en scène le personnage d’un vieil homme dans une morne maison de retraite, qui se révèle être un ex-champion de marathon. Dans cet univers aliénant, le vieillard retrouve un jour par hasard ses anciennes baskets Adidas, usées jusqu’à la corde. C’est cette rencontre fortuite qui sera l’élément déclencheur, qui lui donnera l’envie de s’élancer, de courir… Jusqu’à s’émanciper de sa prison et regagner sa liberté.



Filmé avec talent et intelligence pour au final servir une histoire extrêmement touchante, il est difficile de distinguer ce clip vidéo d’un véritable spot tourné par un studio professionnel. Voilà qui est la preuve d’un indubitable talent cinématographique, qui devrait présager de très belles choses pour Eugen Merher dans sa future carrière professionnelle !

Ce spot « amateur » compte déjà plus de 300 000 vues sur Youtube, soit un succès que beaucoup de publicités professionnelles rêveraient d’atteindre. De nombreuses personnes ne se sont d’ailleurs même pas rendu compte qu’ils étaient en présence d’une « fausse » publicité ! "Nous avons essayé d'envoyer la vidéo au service communication d'Adidas mais on n'a pas reçu de réponse", a expliqué le jeune homme de 26 ans à nos confrères du HuffPost américain.

Espérons que la marque aux trois bandes remarque enfin le talent de ce jeune homme… Si Adidas est en quête de nouveaux talents pour son équipe de communication, en tout cas, voilà qui devrait faire l’affaire !



Source : Huffington Post
Commentaires