Cette campagne s'appuie sur des illusions d'optique pour inciter les familles à adopter des animaux abandonnés, et c'est brillant

Par
14 118
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

L’association indienne de protection animale World for All sensibilise les foyers à travers une campagne brillamment menée qui s’appuie sur des clichés riches de sens réalisés à partir d’incroyables illusions d’optiques.
Crédit photo : World for All
Lorsque l’on s’éloigne, on peut distinguer des formes familières : celles de ces chiens, de ces chats, de ces lapins que l’on chérit, que l’on aime, que l’on protège, à qui nous sommes tant attachés. Ces êtres remplis d’innocence et d’espièglerie, que l’on considère comme des membres de notre famille.

De près, on devine des visages, des sourires, des regards qui ne trompent pas. Des familles, des couples, des enfants partagent des moments de complicité autour d’une faille lumineuse, prête à être comblée : et si un animal s’imbriquait dans ces photos de familles ? En dessous, on peut lire la description suivante : «There's always room for more. Adopt.» (Il y a toujours de la place pour quelqu’un d’autre : adoptez-en Français, N.D.L.R.).

Ces images touchantes viennent d'une campagne magnifiquement pensée par l’association indienne de défense des animaux World for All, basée à Bombay, qui a fait appel à l’agence de publicité McCann Worldgroupe India pour l’occasion.

Pour inciter les foyers à redonner une seconde chance à des animaux lâchement abandonnés par des maîtres peu attentionnés, l’association a mis les bouchées doubles en réveillant les sentiments de celles et ceux qui hésiteraient encore à sauter le pas de l’adoption. Un pari osé et original qui a porté ses fruits, puisque le jour de la publication de la campagne, 42 animaux ont été adoptés selon les dires du président de l’association Ruchi Nadkarni au site américain The Dodo.

Cette initiative donne du baume au cœur : chaque heure, en France, 11 animaux domestiques sont abandonnés par leurs maîtres. Un chiffre alarmant qui accroît pendant la saison estivale, au moment des départs en vacances, que les refuges et associations protectrices des animaux doivent affronter avec toujours plus de courage et d'énergie.

Crédit photo : World for All
Crédit photo : World for All
Crédit photo : World for All
Source : The Dodo
Commentaires