20 illustrations poignantes sur la solitude et l'anxiété pour en finir avec le tabou de la dépression

Par
4 023
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La dépression peut prendre bien des formes. Au sens littéral comme au figuré. Chez les artistes cependant, l’anxiété semble être l’impulsion d’innombrables créations artistiques : un squelette pour Haenuli, une artiste Coréenne. Un gros chien noir pour Matthew Johnstone, auteur et illustrateur australien. Et même un sac en carton, pour cette bédéiste américaine. Plus qu’un exutoire, ces créations finissent aussi par faire l’objet d’un briseur de tabou et même, d’un véritable pavé dans la mare.

Pour Sow Ay, jeune illustrateur français de talent, le dessin est avant tout un formidable moyen d’expression : « Je vis avec de l'anxiété sociale et généralisée depuis que je suis enfant. Je ne saurais dire quand la dépression est arrivée et quand j'ai réellement commencé à dessiner sur le sujet. Je pense que mes dessins sont devenus beaucoup plus sombres à partir du milieu de 2016. »

Graphiste freelance et autodidacte, Soy Ay a commencé à faire ses armes sur le net en 2007 avant créer son studio graphique Forsaken Star en 2013 : « Je passe mon temps à créer, capuche sur la tête et casque avec la musique à fond, pour des projets personnels et professionnels très variés comme du design de tee-shirts, des BD, des expositions, maquettes de CD et plein d'autres choses dans un univers mêlant rêverie, anxiété et rock'n roll. Ma prochaine mission ? Envahir le monde. »

Voici ses 20 dessins les plus émouvants :

1 — « Je sais que je suis chiant de parler de mes angoisses tout le temps » « Non, tu ne l’es pas » « S’il te plait, arrête de mentir. »

2 — « Je ne suis pas suicidaire, je pense, mais parfois j’aimerais bien pouvoir appuyer sur le bouton ‘stop’. » « … » « J’arrive. » « Merde… »
3 — « Comment les gens voient ma vie » « Comment je vois ma vie »

4 — Tous les matins. « J’ai survécu à ma nuit ! » « Je suis envie… » « Maintenant, faut s’lever. »

5 —


6 —


7 — « Tu m’as laissé profiter… » « Merci. »


8 — « Juste quand tu pensais comprendre enfin ton anxiété… » « Elle fait bien en sorte que ce ne soit pas le cas. »
9 — « Pas assez bien »

10 — « Dehors = Reste fort » « À la maison = Tombe en mille morceaux »

11 — « Oh ! » « Au cas où tu en aurais besoin aujourd’hui… » « Tu n’as besoin de rien ni personne si ce n’est être toi ! » « Voilà pour toi ! »

12 — « Comment ne peux-tu pas le voir ? »

13 — « Tu crois en moi bien plus que je ne crois en moi… » « Je sais. »


14 — Question facile/Réponse difficile « Salut ! Ça va ? » ERREUR 404 — Cerveau indisponible —

15 — « Y’a quelqu’un pour venir m’achever s’il vous plait ? »

16 — « La plupart du temps, j’attends juste que quelqu’un m’envoie un message. »

17 —

18 —

19 — « Je ne veux pas continuer à vivre comme ça » « À quoi ça sert de vivre ? Parfois j’aimerais juste ne pas être là… »

20 — « J’ai peur d’avoir l’air de quelqu’un qui cherche à avoir l’attention des autres. » « S’il te plait, dis-moi que ce n’est pas le cas. » « Lol »


Retrouvez le travail de Sow Ay sur sa page Facebook, sur son profil Instagram ou encore sur son compte Tumblr.
Commentaires