Elon Musk ambitionne de relier New York et Paris en 30 minutes avec ses fusées

Par
617
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le patron de Tesla et de SpaceX, Elon Musk, n’en finit plus d’exposer ses idées pour l’avenir de l’humanité. S’il compte toujours coloniser Mars dans cinq ans, il a évoqué le projet de lancer des fusées pour des voyages terrestres.

Ce vendredi matin, lors d’une conférence de presse à Adelaïde (Australie), l’entrepreneur américain a encore pris tout le monde à contre-pied avec une nouvelle annonce plutôt inattendue. Il ambitionne de relier n’importe quel point de la Terre en moins d’une heure. Selon lui, on pourrait aller de Paris à New York en 29 minutes, et de New York à Shanghaï en 39 minutes.

SpaceX

Si aucune date de lancement de ce projet n’a été annoncée, Elon Musk sait déjà lequel de ses engins serait le plus apte à réaliser cela. Une fusée, baptisée « BFR », plus petite que celle développée pour ses missions spatiales, qui pourrait voyager de 27 000 km/h et transporter 100 personnes. Le prix d’un billet serait similaire à un billet d’avion en classe économique et les voyageurs devront se rendre sur des plates-formes installées sur l’eau pour embarquer.

Pour étayer son annonce, Elon Musk a dévoilé une vidéo de présentation de son projet :

En marge de cette annonce, le patron de Space X a réitéré ses ambitions de coloniser Mars. Il compte toujours envoyer deux missions cargos en 2022, puis deux voyageurs humains en 2024. Selon lui, la priorité est d’assurer l’avenir de l’humanité en faisant une espèce multi-planètes. Mars serait donc la première planète avant d’autres.

SpaceX / Base spatiale sur Mars

Space X / Une colonie sur Mars

Enfin, Elon Musk s’est étonné qu’il n’existait pas encore de base spatiale sur la Lune en 2017. Ainsi, SpaceX ambitionne d’envoyer deux personnes sur la Lune dès l’année prochaine, tout en dévoilant un visuel d’une future base lunaire.

SpaceX / La base lunaire imaginée par Elon Musk

Comme il le dit lui-même : « Ce n’est pas fou, c’est ambitieux ! ». Il sera intéressant de voir si Elon Musk arrive à concrétiser tous ces objectifs. S’il y parvient, il aura donné de nouvelles perspectives à l’humanité pour son avenir, à coup sûr, à l’heure où l’on craint le pire pour notre chère planète Terre.

Source : IFL Science
Commentaires