Faire dormir les touristes dans des églises médiévales pour payer leur rénovation ? C'est l'idée géniale venue d'Angleterre

Par
27
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Si, en France, il s’avère parfois compliqué de trouver les fonds nécessaires à la conservation de bâtiments historiques, comme les églises, outre-manche, il semblerait qu’une solution a été trouvée.

L’organisation « Church Conservation Trust », dont l’objectif est de préserver le patrimoine britannique comme les bâtiments religieux, a eu une idée à la fois originale et unique pour récolter de l’argent afin de rénover les églises, et ainsi les garder en meilleur état possible : proposer aux personnes intéressées de venir passer la nuit dans une des nombreuses anciennes églises !

@ChurchConservationTrust

Le temps d’une soirée et d’un matin, les visiteurs sont donc autorisés à poser leurs sacs de couchage à l’intérieur des paroisses et à vivre une véritable expérience, unique, en totale immersion. Une autre façon de s’imprégner du lieu, contrairement à ce qu’offre un tour rapide dans ces environnements qui, souvent, méritent plus de temps.

Un contrat forcément gagnant-gagnant entre « Church Conservation Trust » et les touristes de passage. En 2014, le premier établissement à accueillir cette nouvelle formule de logement a été l’église Saints Church à Aldwincle. Depuis, le concept n’a pas cessé de s’étendre. Aujourd’hui, plus de huit lieux proposent de vous faire passer la nuit dans ces conditions uniques.

Et contrairement à ce que certains pourraient penser, le concept attire énormément de monde. En 2015, environ 300 personnes se sont laissées tenter par l’expérience. L’année suivante, la fréquentation a plus que doublé, avec près de 650 campeurs. Une croissance qui a de quoi ravir les historiens et autres défenseurs de vieilles bâtisses médiévales, car grâce à cet engouement, un grand nombre d’entre elles vont pouvoir être sauvées.

Si le « champing » (mélange entre « church » et « camping en anglais, ndlr) a trouvé son public, c’est sans doute en grande partie grâce à l’emplacement de ses églises-refuge. En effet, les 8 adresses concernées sont toutes situées dans la région de Southeast, à moins de trois heures de Londres. Elles profitent donc d’un bassin de population extrêmement important localisé à bonne distance. Il n’est donc pas étonnant de constater que de nombreux citadins, le temps d’un week-end, décident de tenter l’expérience.

@ChurchConservationTrust
@ChurchConservationTrust
@ChurchConservationTrust
@ChurchConservationTrust
@ChurchConservationTrust

Une super idée, n’est-ce pas ?
Source : Atlas Obscura
Commentaires