ENFIN ! François Hollande accorde une grâce totale à Jacqueline sauvage, précédemment condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari après 47 ans de violences conjugales

Par
10 041
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La libération surprise de Jacqueline Sauvage résonne comme un véritable symbole pour les victimes de violences conjugales.
@AFP
Condamnée à dix ans de prison pour avoir tiré dans le dos de son mari en 2012 après 47 années de violence inouïe, Jacqueline Sauvage est à ce jour « immédiatement libérable ».

Après de longues années d’incertitudes et de débats mouvementés sur la scène médiatique concernant l’application – ou non - de la légitime défense dans l’affaire, le Président de la République François Hollande a décidé d’accorder une grâce totale à celle qui incarne aujourd’hui un véritable symbole.


L’Élysée avait initialement transmis la demande de libération au Ministère de la Justice qui devait trancher avant de laisser le Président se prononcer sur le sort de l’accusée. « Le président de la République a estimé que la place de Mme Sauvage n'était plus aujourd'hui en prison, mais auprès de sa famille » finit par affirmer le Palais Présidentiel.

L’affaire avait particulièrement touché les nombreuses victimes de violences conjugales dans les quatre coins de l’hexagone. Le 10 décembre dernier, de nombreuses personnes s’étaient même retrouvées à Paris, place du Trocadéro, afin de réclamer la grâce totale de Jacqueline Sauvage.

Cette décision met fin à la détention de cette dernière qui pourra très bientôt rattraper le temps perdu auprès des siens, mais aussi et surtout se reconstruire. Il s'agit également d'un message d'espoir destiné à toutes les victimes des coups de leurs conjoints, trop souvent oubliées.
Source : France TV Info
Commentaires