Pendant la fusillade de Las Vegas, un ancien marine vole un pick-up pour en faire une ambulance improvisée, et reçoit ce message du propriétaire

Par
19 858
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Dimanche dernier, une fusillade meurtrière emportait la vie de 59 personnes, et faisait plus de 500 blessés. Depuis sa chambre d'hôtel de Las Vegas, Stephen Paddock a ouvert le feu sur la foule qui s'était rassemblée pour écouter un concert. Mais comme souvent, aussi tragique que soit cette tragédie, elle a aussi eu son lot d'actes héroïques et de formidables gestes d'humanité permettant de sauver des vies.

Taylor Winston, un ancien marine de 29 ans, se trouvait sur l'aile droite de la scène du Route 91 Havrest, quand les premières rafales de tirs ont commencé à se faire entendre dans l'enceinte du festival. Avec son amie Jenn Lewis, il est parvenu à fuir les lieux du drame sans une égratignure, avant de découvrir un pick-up abandonné, les clés encore sur le contact.

Sans y réfléchir à deux fois, accompagné de Jenn, il saute dans l'engin, puis retourne sur l'esplanade dévastée, et se met à la parcourir dans tous les sens, à la recherche de personnes blessées gravement, afin de les charger dans le pick-up.

Au final, Taylor Winston et son amie Jenn Lewis sont parvenus à accomplir plusieurs allers-retours jusqu'à l'hôpital le plus proche avec l'engin improvisé en ambulance de fortune, sauvant les vies de deux douzaines de personnes très gravement blessées.

Mais qu'en est-il du propriétaire du véhicule ? Ce dernier a sans doute dû se poser quelques questions en voyant que l'engin avait disparu...

3 jours après les faits, le propriétaire du pick-up est parvenu à rentrer en contact avec Taylor... Voilà les messages que les deux hommes ont échangé :

« Salut Taylor, tu aurais les clés de mon pick-up ? Tout ce que je veux, c'est juste récupérer la clé, et rien d'autre. Mis à part ça tout baigne dans l'huile pour moi, comment vont les gens que tu as transporté ? »

« Je les ai mis de côté pour toi. Quand veux-tu qu'on se rencontre pour que je te les passe ? On est au Monte Carlo. J'en ai ramené 30 qui étaient gravement blessés à l'hopital. Ton pick-up a été extrêmement important, et il a aidé à sauver toutes les vies de ces personnes. Je ne sais pas si ils ont tous survécu. Désolé d'avoir dû faire ça, et désolé pour tout le sang. »

 

« J'ai mis ta boîte à outils de côté aussi. On a été obligés de la sortir pour faire rentrer plus de blessés, mais je l'ai remise après le 3e voyage. »

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont réagi en disant que, eux aussi, ils se seraient sentis honorés et fiers si leur voiture avait été utilisée pour une si noble cause. Certes, sur le moment, le propriétaire du pick-up a dû se poser quelques questions... mais en voyant que son véhicule avait permis de sauver des vies, bien difficile d'en vouloir à son héroïque « voleur ».

Commentaires