La « charge mentale », ou pourquoi les femmes et les hommes sont loin d'être égaux dans la répartition des tâches ménagères

Par
18 682
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Savez-vous ce qu'est la « charge mentale » ? Peut-être que non. Et pourtant, il est fort possible que ce fardeau invisible pèse au quotidien sur vos épaules — ou éventuellement, sur celles de votre partenaire si vous êtes en couple.

Payer la taxe d'habitation, rajouter le papier toilette à la liste de courses, s'occuper de la lessive, nettoyer la salle de bains, remplir ce formulaire de la CAF, appeler l'assurance… La charge mentale, c'est un peu cette to-do list mentale, ce stress des tâches à accomplir avant qu'elles ne s'accumulent trop — bref, toutes ces choses qui pèsent sur votre esprit parce que vous êtes obligé d'y penser en permanence.

Et le constat est sans appel : les hommes et les femmes ne sont pas du tout égaux face à cette charge mentale : même si la plupart des couples modernes tentent de s'organiser pour partager les tâches ménagères de manière plus ou moins équitable, même si les hommes, la réalité semble être toute autre… surtout lorsqu'on interroge ces dames. Car même lorsqu'il y a une égalité apparente au sein du couple (rappelons que dans la plupart des cas ce n'est pas vraiment ça), il y a souvent quelque chose que l'on ne prend pas en considération : c'est que ce sont souvent les femmes qui doivent penser aux choses, tandis que les hommes attendent qu'on leur dise de faire les choses.

Alors du coup, on se retrouve dans des situations que tout le monde ou presque a déjà vécu (et l'auteur de ces lignes n'échappe certainement pas à la règle) : le fameux « mais ma chérie, t'aurais dû me demander de t'aider, enfin ! »
@Emma, « Fallait demander » (capture d'écran)

C'est ici qu'intervient Emma, développeuse Web et dessinatrice engagée, dont nous vous avions déjà parlé il y a quelque temps. C'est elle qui avait publié, il y a un peu moins d'un an, une bande dessinée intitulée « check ta chatte », qui avait énormément tourné sur les réseaux sociaux à l'époque. Mardi dernier, elle a écrit une nouvelle bande dessinée très instructive qui décortique avec humour le fameux phénomène du « fallait demander ». On vous propose de la découvrir ici.

Emma réalise pas mal de dessins engagés sur plein de sujets différents, vous pouvez découvrir ce qu'elle fait sur
sa page Facebook, la suivre sur Twitter ou encore profiter de ses planches directement sur son site

Son livre Un autre regard est sorti ce mercredi, aux éditions Massot.




Tous les dessins publiés par Demotivateur le sont avec l’aimable autorisation de l’auteure
Source : Emma
Commentaires