Le pire zoo du monde se trouve en Argentine, les animaux sont enchaînés et drogués pour satisfaire les visiteurs

Par
30 261
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le zoo de Lujan en Argentine est témoin de nombreuses maltraitances animales ! Situé dans la province de Buenos Aires, il s’autoproclame « zoo le plus populaire d’Argentine »  et jouit d'une grande popularité, notamment en raison des nombreux contacts possibles pour les visiteurs avec les animaux. Mais il cache derrière cette façade une réalité bien différente, les animaux vivent dans de mauvaises conditions, sont drogués et vivent un quotidien visant à satisfaire les visiteurs pour une photo.

Lorsque vous visitez ce zoo, il vous est possible de donner des biberons aux lions, de visiter les cages des animaux, de les nourrir et de prendre la traditionnelle photo avec un lion ou avec un autre animal, en faisant la queue comme les autres. L’établissement étant ouvert tous les jours de l’année, les animaux doivent subir ce défilé chaque jour. On peut alors se demander comment font-ils pour ne pas se débattre ou bien réagir de manière agressive face à la cohue... Et bien, on trouve la cause de leur passivité simplement en regardant les photos prises par les touristes. Les animaux sont endormis, sans aucun doute drogués au préalable, et sont attachés sur des tables.

Sur son site, le zoo, qui promeut la « conservation de la biodiversité et de l’environnement » avec un programme en coopération avec des écoles, compare leur action de sensibiliser les enfants à celui de l’UNESCO ou l’ICN (Union pour la conservation de la nature). Ils proposent aussi une activité de « zoothérapie » (reconnue pour soulager les personnes qui souffrent de troubles mentaux, sociaux ou physiques) ne visant cette fois-ci, pas à mettre en contact des enfants handicapées avec des animaux domestiques, mais bien des bêtes sauvages. Une exploitation commerciale pour le moins critiquable, qui donne une mauvaise idée de la relation entre animaux et humains, notamment avec des animaux qui ne sont pas censés être sous un contrôle quelconque.

Crédit photo : Zoo de Lujan Con Las Superguias

Comme le raconte PlayGround, le personnel de zoo se défend des accusations et rappelle que : « les animaux ne sont pas nés dans la nature. Ils ont toujours vécu en captivité (…). Nous travaillons sur différentes activités avec comme but, de réduire au maximum leur instinct sauvage. De plus, ce serait une folie de penser aux méthodes que nous devrions utiliser pour les droguer. On devrait utiliser des fléchettes tranquillisantes qui font effet pendant moins d’une heure. Les drogues sont une menace énorme pour leur santé et si on les droguait constamment, ils ne survivraient pas».

Pour autant, depuis 2014, au moins cinq organisations animales l’ont dénoncé, plusieurs pétitions circulent d'ailleurs sur internet pour que la réalité soit connue de tous, et qu'une décision soit prise pour sa fermeture. « Les animaux dorment pendant les 8 heures de visites ! Ce n’est pas normal ! Le fait que les animaux sont drogués est un secret de polichinelle. Nous exigeons que des enquêtes soient menées dans ce zoo et que la loi soit appliquée » peut-on lire sur dans la pétition de l’organisation « Animalista Independiente Argentina ».

Crédit photo : Zoo de Lujan Con Las Superguias

Celle-ci compte aujourd’hui plus de 112 000 signatures et demande que soit appliquée la loi 12.238 qui interdit (à part pour les professionnels) de donner à manger ou bien d’être en contact avec des animaux sauvages, et la loi 14.246 qui établit que quiconque maltraite ou fait preuve d’actes de cruauté envers des animaux soit condamné. Seul le temps nous dira si des enquêtes vont être mises en place pour démêler le vrai du faux, et si le zoo va fermer.

Source : Change
Commentaires