Découvrez la beauté des maisons isolées au Portugal en 16 photos magnifiques

Par
47
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il paraît qu’on n’est jamais mieux que chez soi. Cette maxime n’a pas échappé à l’artiste vénézuélien Manuel Pita, qui a consacré une série de clichés exceptionnelle intitulée « Lonely Houses » à l’art et à la beauté des habitations portugaises.
@Sejkko
La solitude est-elle un mal ? Est-on vraiment seul, lorsque l’on se retrouve chez soi, loin des mondanités, des relations humaines et des apparences, de l'être et du paraître ? Manuel Pita, connu aussi sous le nom de « Sejkko », un terme qui vient d’un kanji japonais et qui signifie « enfant sincère », s’est vivement interrogé sur ces considérations. À un tel point qu’il a souhaité faire partager ses émotions les plus intimes en réalisant une magnifique série de clichés mettant en scène des maisons isolées du Canada de l’Espagne.

Il ne s’agit pas d’un coup d’essai pour cet artiste, qui a consacré une partie de sa vie à la science et notamment à l’intelligence artificielle et les sciences cognitives. Depuis 2012, le photographe se consacre à l’art de manière autodidacte et nous emmène dans son monde onirique, pour notre plus grand plaisir.

Le projet « Lonely Houses » présente la beauté particulière de charmantes habitations sous un ciel limpide, entre éloge de l’immobilité et réflexion philosophique sur l’humanité. Vieillies, authentiques, originales ou ordinaires, tantôt chaleureuses et parfois glaciales, chacune de ces constructions nous délivre un sentiment différent et nous emplit le cœur de nostalgie, de tristesse et parfois de bonheur.

Pour chaque photo, aucune émotion n’est la même, malgré la similarité des clichés et cet horizon qui semble être toujours le même. C’est de cette diversité que réside la force de ces portraits d’un autre genre, que Sejkko a réalisés pendant plus d’un an, en parcourant le pays.

Dans cet univers poétique et hors du temps, l’artiste semble vouloir nous montrer que chaque horizon peut être différent : tout dépend de la perception que nous en avons.

Voici une partie de son œuvre :

1.
@Sejkko
2.
@Sejkko
3.
@Sejkko
4.
@Sejkko
5.
@Sejkko
6.
@Sejkko
7.
@Sejkko
8.
@Sejkko
9.
@Sejkko
10.
@Sejkko
11. 
@Sejkko
12.
@Sejkko
13. 
@Sejkko
 14. 
@Sejkko
15. 
@Sejkko
16.
@Sejkko
Source : Sejkko
Commentaires