Les Émirats Arabes Unis se préparent à coloniser Mars en 2117... Les dessous d'un projet fou et ambitieux !

Par
57
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il y a quelques jours, le vice-président des Émirats Arabes Unis et émir de Dubaï, Mohammed ben Rachid Al Maktoum, a présenté le projet de colonisation de la planète Mars pour l’an 2117.


Plus que jamais, la conquête de la planète rouge est lancée. Il y a quelques semaines, c’est l’homme d’affaires Elon Musk, patron de Space X, qui présentait son ambition d’envoyer les premiers hommes sur Mars d’ici 2024


De façon moins immédiate, les Émirats Arabes Unis sont donc rentrés dans la danse, rejoignant ainsi les États-Unis, l’Europe, la Russie, la Chine et l’Inde. Le pays avait inauguré l’ouverture de son agence spatiale pan arabe en 2014, en partenariat avec le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales français) et l’Agence spatiale britannique.

space.gov.ae

Mohammed ben Rachid Al Maktoum a dévoilé le projet « Mars 2117 », consistant à établir une ville sur la planète rouge d’ici un siècle : « L’installation des Hommes sur d’autres planètes est un rêve de toujours pour tous les humains. Notre objectif est que les Émirats Arabes Unis soient le fer de lance dans les efforts internationaux pour faire de ce rêve une réalité. »

Twitter / HH Sheikh Mohammed

Pour commencer, les EAU vont se pencher sur les moyens de se rendre le plus rapidement sur Mars mais surtout comment répondre aux besoins humains en matière de nourriture, de transport et d’énergie. Une équipe de scientifiques émiratis a d’ores et déjà commencé à travailler sur ces sujets tandis que le pays espère travailler en collaboration avec d’autres chercheurs internationaux.

Twitter / HH Sheikh Mohammed

De son côté, l’émir de Dubaï a publié sur son compte Twitter quelques visuels de ce à quoi pourrait ressembler la base émirati martienne. Sur un plan plus concret, un premier satellite émirati devrait être lancé au début de l’année 2018. Également, la première sonde, baptisée « Mars Hope » devrait partir dans l’espace en 2021. Il s’agira de la première mission spatiale enclenchée par un pays arabe.

Twitter / HH Sheikh Mohammed


« Ce nouveau projet est une graine que nous plantons aujourd’hui, pour que les générations futures puissent en récolter les fruits et développer leurs connaissances » explique Mohammed ben Rachid Al Maktoum. En effet, il semble clair que si le projet se concrétisera en 2117, le premier astronaute arabe qui posera le pied sur Mars n’est pas encore né.

playgroundmag.net

Incroyable comme projet, n’est-ce pas ?
Source : Huffingtonpost
Commentaires