Vers un monde sans argent ? Découvrez ce site où tout s'échange, gratuitement

Par
669
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Connaissez-vous MyTroc ? C’est un site internet qui permet d’économiser de l’argent, qui vous fait faire potentiellement de belles rencontres tout en préservant l’environnement et en proposant un système monétaire alternatif… Et vous n’allez bientôt plus pouvoir vous en passer !

En fait, le concept est simple : la communauté MyTroc est basée sur un système d’échange et de troc. Concrètement, les gens peuvent proposer des objets, mais aussi des services ou même des biens de locations, en échange de n’importe quoi d’autre. Si la personne qui souhaite effectuer le troc n’a rien qui les intéresse à offrir en contrepartie, pas de problème ! S’ils ne souhaitent pas échanger directement, les membres peuvent tout à fait recevoir des « noisettes », la monnaie virtuelle de MyTroc.
 
MyTroc.fr

Garde d’enfants, séances d’hypnose, babioles diverses, cassage d’une dalle, cours d’anglais, miel artisanal, balade en voilier ou jardinage, on trouve vraiment de tout (et forcément, notre bonheur) sur MyTroc !

Alors que la plate-forme a été lancée en novembre 2015, elle compte déjà plus de 15 000 membres en un an, et quelque 10 000 annonces ont déjà été postées... Un résultat d'autant plus impressionnant lorsqu'on sait que les fondatrices, Célia Dulac et Floriane Addad, n'ont même pas eu à lever de fonds pour lancer leur projet !



Un site pratique, convivial et plein de bons plans, qui permet en plus de faire de belles rencontres… mais pas seulement, aux yeux de l’une de ses créatrices, Floriane Addad :

« En réadaptant le troc au monde d’aujourd’hui grâce aux technologies actuelles, nous souhaitons réduire la surconsommation et développer la solidarité et le partage, explique la jeune femme, interviewée par le site PositivrPrêter au lieu d’acheter, nous n’avons pas tous besoin d’avoir une perceuse, un barbecue, une imprimante ou autre à la maison, nous pouvons très bien nous emprunter du matériel entre voisins.Et puis, donner, réparer au lieu de jeter, nos vieilles bricoles peuvent être des trésors pour les autres ! »

MyTroc.fr

Les deux cofondatrices, Célia Dulac et Floriane Addad

Une façon, donc, de lutter contre la société de consommation, le gaspillage, et de développer un esprit d’entraide au sein d’une communauté, basé sur la réciprocité et le secours mutuel. On a tous un savoir-faire à valoriser, quelque chose à apporter, un talent qui puisse être utile à la société ! Et ce sont ces savoir-faire que MyTroc valorise.

Nous, on s’inscrit direct… Et vous ?
Source : MyTroc
Commentaires