Pour remercier ses employés, un patron leur reverse la totalité des bénéfices de la société, soit 1,6 millions d'euros

Par
45 092
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Voilà un patron qui a su se montrer généreux avec ses employés... et bien lui en a pris : à l'occasion des 25 ans de son entreprise, Jean-Louis Brissaud, le PDG de Starterre, une société basée à Saint-Fons, près de Lyon dans le Rhône, a décidé d'offrir un « petit » cadeau à tous ses employés : un chèque d'1,6 million d'euros, correspondant aux bénéfices totaux accumulés au cours de l'année, qui a été partagé et distribué à la petite centaine de salariés de l'entreprise, sous forme de primes !

Mieux encore : la part de chacun n'a pas été calculée en fonction du poste occupé, mais au prorata... de son ancienneté au sein de l'entreprise. Les montants des primes étaient compris entre 500 euros, pour les salariés les plus fraîchement débarqués, et s'élevaient jusqu'à 35 000 euros pour les vétérans qui ont accompagné l'entreprise depuis le tout début !


C'est un cadeau dont les employés de cette société spécialisée dans la vente de véhicules devraient se souvenir pendant longtemps : À l'occasion des 25 ans de l'entreprise, ils se sont partagé un pactole d'1,6 million d'euros... soit la totalité des bénéfices nets accumulés au cours de l'année. 

Grâce au travail de ses employés, l'entreprise Starterre aura vendu 17 000 véhicules en décembre 2017, soit un chiffre d'affaires de près de 250 millions d'euros, en hausse de 28%. Pour l'anniversaire de la société, le patron a tenu à féliciter tout le monde, et à donner à chacun la part financière qui lui revient dans cette belle réussite.

Une idée assez exceptionnelle... Pourtant, pour Jean-Louis Brissaud, le PDG de l'entreprise à l'origine de l'initiative, il s'agit d'un geste « normal » et « logique », qui ne fait que simplement récompenser à leur juste valeur les efforts consentis par les salariés. « Nos collaborateurs travaillent depuis des semaines, des mois et même des années, pour certains », indique-t-il à 20 Minutes.  « Ils se sont investis pour fonder et faire fleurir la société. Il est donc tout à fait logique qu'on partage les bénéfices.»

Une folie ? Une dépense inutilement coûteuse ? Si ce cadeau peut sembler invraisemblable à certains, le patron de Starterre, lui, en défend l'utilité et y voit même un moyen de « pérenniser » son entreprise. Car, au-delà de ce geste de reconnaissance du travail de chacun, Jean-Louis Brissaud sait aussi qu'un employé heureux est aussi un employé sur lequel on est sûr de pouvoir compter ! « Quand on sait partager, on peut emmener ses équipes au bout du monde », argumente-t-il.

Et en bonus, l'histoire largement reprise par de nombreux médias  a aussi apporté un coup de projecteur inattendu sur son entreprise. Depuis plusieurs heures, le site internet de Starterre, totalement saturé de visites, affiche un message d'indisponibilité : « Suite aux récentes médiatisations mettant en avant la prime exceptionnelle de 1.6 millions d'euros, vous êtes nombreux à venir consulter notre site.. » Comme quoi, la générosité, ça paye !

On espère en tout cas que ce succès incitera de nombreux patrons, y compris les nôtres, à se montrer tout autant généreux...

Commentaires