Après un nombre incroyable de refus suite à des entretiens d'embauche, cette pâtissière trisomique a décidé de monter son affaire. Et le succès est au rendez-vous !

Par
2 621
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Depuis ses 15 ans, l’Américaine Collette Divitto a pris l’habitude de faire à manger pour toute sa famille. « J’aime cuisiner, je le faisais souvent en rentrant de l’école, les week-ends et pendant les vacances » a-t-elle expliqué à nos confrères d’Upworthy

Très vite, cuisiner est devenu une passion pour cette jeune femme trisomique. Et à partir de 22 ans, elle a décidé de rechercher un emploi dans ce secteur, à Boston. Mais malgré de nombreux entretiens, aucun résultat positif. Tous ceux qui la croisent lui disent qu’elle est une personne superbe mais qu’elle ne correspond pas au « profil souhaité ».

@Collettey'sCookies-Facebook

Collette Divitto raconte : « Cela faisait mal d’entendre toujours les mêmes réponses. Je me suis sentie rejetée. » À tel point que la jeune femme en est venue à se demander si elle n’était pas refusée à cause de sa condition. Un constat violent qui, pourtant, ne l’empêche pas de croire en ses rêves, bien au contraire.

Et finalement, quelques mois plus tard, à force de travail, grâce à l’aide de sa maman et de sa sœur, Collette a pu réaliser ce dont elle rêvait depuis de très longues années : créer son propre magasin avec les produits qu’elle prépare. C’est vrai, après tout : on n’est jamais mieux servi que par soi-même, n’est-ce pas ?

Mais pour que son affaire marche, et perdure, il lui faut des clients. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, peu après l’ouverture de sa boutique, la première commande a été reçue. Une grande émotion pour la jeune entrepreneuse qui, à ce moment précis, touche enfin du bout du doigt, son rêve. La commande en question est passée par Golden Goose Market, un magasin d’alimentation de Boston.

Dans la foulée, la cuisinière se met derrière les fourneaux, et réalise 100 cookies, comme demandé. Et alors que Collette est déjà aux anges, un reportage sur elle diffusé sur la chaîne CBS, va faire définitivement décoller son projet. Aujourd’hui, Collette Divitto a 26 ans, et peut se targuer d’avoir réussi à monter un business qui marche grâce aux commandes désormais envoyées de tout le pays.

@Collettey'sCookies-Facebook

Mais la belle histoire ne s’arrête pas là ! En voyant grandir son entreprise, la jeune femme a de quoi nourrir de plus grandes ambitions. Elle espère pouvoir, par exemple, employer quelques personnes à plein temps pour l’aider d’ici peu. Sa priorité sera de donner une chance à ceux, qui comme elle, ont été rejetés à cause de leur handicap, qu’il soit mental ou physique. « Mon plus grand succès est de pouvoir tendre la main aux autres. Je vais pouvoir commencer à recruter » a-t-elle annoncé récemment.

Et quand on connaît les difficultés pour les personnes handicapées à trouver un emploi, le geste de Collette est important. Selon un rapport du Bureau of Labor Statistics, le taux de chômage dans cette catégorie de la population est deux fois plus élevé que pour celles et ceux qui ne souffrent d’aucun handicap. Un chiffre énorme, qu’à son humble niveau, Collette tente de combattre.

Bravo à elle pour son courage !

@Collettey'sCookies-Facebook
@Collettey'sCookies-Facebook
Source : Upworthy
Commentaires