Cette jeune femme croise son sosie par hasard, poste une photo sur les réseaux sociaux... et en retrouve 4 autres !

Par
1 784
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Et si le mythe des « sosies qui s’ignorent » existait vraiment ? À cette question, Santana Gutierrez a sa petite idée. Il y a quelques mois, la jeune femme a en effet découvert l’existence de ses sosies parfaits, dans le hasard le plus total.
@Twitter/ 
En septembre dernier, Santana Gutierrez, une adolescente âgée de 17 ans originaire de Las Vegas, était de passage dans la ville côtière de San Diego, en Californie. Un jour, alors qu’elle cherchait un Apple Store situé dans le centre commercial de la Fashion Valley Mall, Santana se fait accoster par une personne qui travaille pour les fonds de l’association Save the Children. « Je n’écoutais pas un traître mot de ce qu’elle me racontait… j’étais en train de me dire ‘mais en fait, cette fille me ressemble comme deux gouttes d’eau !’ » raconte Santana. Après un échange bref, les deux jeunes femmes en sont venues à la même conclusion : aucun lien de parenté ne les liait, mais elles étaient physiquement identiques.

Après avoir rigolé de la situation, Santana et Isobel se sont échangé leurs numéros avant de prendre une photo ensemble. Active sur Twitter, Santana a décidé de partager cette photo pour le moins intrigante, ce qui lui a valu quelques milliers de retweets et de likes. Un mini-buzz qui aurait pu s’arrêter là, mais cette histoire qui fait sourire ne s’est pas terminée si vite.


C’est une autre utilisatrice du réseau social, amusée par cette découverte, qui a remarqué que les deux jeunes femmes ressemblaient à s’y méprendre à l’une de ses amies. Ni une, ni deux, elle poste la photo de ladite amie, répondant au pseudo de @Allyholtt. Santana, très choquée par cette nouvelle découverte, se décide d’interroger ses parents, qui devaient sans doute « avoir quelque chose à lui dire ». Ces derniers, tout aussi interloqués, n’ont su que répondre : cette histoire n’avait aucune explication rationnelle.


Il y a quelques jours, une quatrième photo postée sur le réseau social agite toute la toile. Un dernier visage, identique à celui de Santana et d’Isobel, fait surface. Ce récit, complètement fou, a tellement choqué les internautes que certains ont trouvé des similitudes entre les quatre jeunes femmes et les actrices américaines Samantha Boscarino et Auli’ii Cravalho. En tout, elles sont six à avoir un visage quasi-identique. Un fait troublant, mais qui fait écho à d’autres récits tout aussi rocambolesques. Car oui, l’histoire de Santana et d’Isobel n’a rien d'inédit.

En 2012, le photographe François Brunelle avait immortalisé 200 couples de sosies qui ne se connaissaient ni d’Eve, ni d’Adam. Aucun lien de parenté ne subsiste entre ces personnes, et pourtant, les ressemblances sont troublantes. Une application appelée Twin Strangers a même été créée afin de réunir les sosies qui s’ignorent : pour 4€, en échange d’une photo, un algorithme se charge de vous trouver vos doubles qui vivent à l’autre bout du monde.

Et si nous avions tous des sosies ? Si cette potentielle découverte a longtemps relevé du mythe, et que la probabilité d’en croiser un est infime, le récit de Santana nous redonne envie d’y croire. Peut-être que quelque part, à des milliers de kilomètres de nous, notre copie conforme mène une existence similaire à la nôtre.

Source : Elite Daily
Commentaires