Viande de chien : à Taïwan, les personnes qui tuent des chiens ou des chats peuvent désormais être punis de prison... Et voir leur photo et leur nom rendus publics !

Par
5 307
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En ce moment, il n'y a pas que des mauvaises nouvelles concernant la cause animale : Le Parlement de Taïwan vient tout juste d'approuver une loi visant à bannir l'abattage de chats et de chiens, à destination de la consommation humaine. Cette loi protège également les animaux de certains actes de maltraitance et de cruauté. Elle interdit même certains actes de manière étonnamment détaillée : par exemple, il est désormais interdit de promener son animal de compagnie en voiture, en le tirant derrière soi avec une laisse.

Pour quiconque serait surpris en train de contrevenir à cette loi, la sentence est sévère : une large amende qui peut être assortie d'une peine de deux ans de prison — ainsi que l'obligation de voir leurs noms et leurs photos rendues publiques !
PHOTO: IBTimes

En Asie, il s'agit d'une mesure pionnière, la toute première dans ce genre. Pour Taïpei, il s'agit avant tout de lutter contre la souffrance animale, et d'œuvrer pour les droits des animaux, par l'intermédiaire d'une série de mesures progressistes dans ce domaine.

Déjà en 2001, le commerce de viande et de fourrure de chiens et de chats avait été très fortement réglementé. Il y a quelques décennies, la viande canine était consommée régulièrement dans l'archipel, mais de plus en plus ces animaux sont considérés comme des membres à part entière de la famille
Source : BBC News
Commentaires