Ces deux pêcheurs ont bataillé pendant plus d'une heure pour sortir ce silure de 2,53 mètres pour 100 kg de la Garonne... et ce n'est pas le record !

Par
16 972
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les deux pêcheurs François et Alexandre ont dû batailler longuement le 2 juillet pour sortir leur proie des eaux de la Garonne ! En effet, c’est après s’être débattus pendant plus d’une heure contre la bête qu’ils ont enfin pu l’admirer. Et ils avaient de quoi faire, leur butin n’était autre qu’une « petite » silure de 2,53 mètres pour un poids de 100 kg.

Le silure est une espèce très présente dans les eaux de la Garonne, et fait de temps en temps la Une de par sa taille imposante, qui permet aux différents pêcheurs de se vanter de leur capture et de voir qui a attrapé le poisson le plus imposant ! Comme le rapporte La Depeche, il s’agit de la plus grosse prise qu’Alexandre et François ont fait à ce jour.

Crédit photo : La Depeche

En raison de sa taille, et de son poids, le silure est l'opposant préféré de ceux qui pratiquent la pêche sportive. Les plus grosses mesurent plus de 2,50 mètres et pèsent plus de 100 kg. Le record, quant à lui, date de 2015, pour 130 kg et 2,73 mètres… un véritable monstre ! Pour autant, de nombreux détracteurs l’accusent d’être la source de la disparition de certaines espèces de poisson. Alors que celui-ci n’est pas classé comme « nuisible ».

Crédit photo : 1 max 2 pêche

Depuis fin 2016, le laboratoire EcoLab de l’Université Paul-Sabatier à Toulouse réalise une étude avec l’aide de l’Union des fédérations pour la pêche et la protection du milieu aquatique du Bassin Adour-Garonne ! Celle-ci a pour but de voir combien de silures peuplent la Garonne ! Ce projet qui va durer jusqu'en 2018 a plusieurs étapes : lors de la première phase (jusqu’en décembre 2017), les pêcheurs qui en attrapent un doivent prélever un morceau de nageoire et l’envoyer aux labos. Pendant la deuxième phase, d’autres tests seront mis en place pour voir combien d’entre eux sont parents ou cousins et ainsi déterminer leur évolution et ainsi mieux connaître cette espèce ! 

Source : La Depeche
Commentaires