Les autorités de New York stupéfaites devant la découverte d'une douzaine de requins prisonniers dans la cave d'une maison

Par
971
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les autorités de protection de la nature de New York ont découvert avec stupeur le 23 août, dans la cave d'une maison de Lagrangeville, une douzaine de requins tournant en rond dans une piscine de seulement 4 mètres de diamètre. Sur les requins retrouvés, deux requins léopards et un requin-marteau sont morts.

Après analyses, les requins des sables survivants ont été transportés dans des camions équipés de réservoirs jusqu’à l’aquarium de Long Island à Riverhead.

Selon les dires de Darlene Puntillo, porte-parole de l’aquarium, rapportés par le Huffington post, les requins âgés entre 1 et 3 ans ne sont pas en bonne santé. Mais entre les mains des soigneurs, les rescapés ont une chance de s’en sortir.

Placés en quarantaine comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous postée par l’aquarium, ils sont pris en charge et observés pour analyser leur comportement.

Bien que les autorités locales n’aient ni pistes ni aucune accusation déposée, l’enquête reste ouverte.

Aussi inhabituelle que l'histoire puisse paraître, ce n'est pas la première fois que l'aquarium de Long Island récupère des animaux sauvages. En effet, Darlene Puntillo raconte qu'il y a environ 15 ans, l'aquarium a pris en charge des pingouins africains de contrebande appréhendés à l'aéroport JFK de New York City.

Malheureusement, comme le pingouin africain, le requin des sables est une espèce menacée et cet événement rajoute une nouvelle pierre à l'édifice de sa disparition…

Commentaires