Trop mignon : une petite fille de 7 ans a envoyé une lettre de candidature spontanée à Google.... et a reçu une réponse personnelle du patron !

Par
2 937
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Certains enfants veulent devenir astronautes, maîtresse ou pompier…

La petite Chloé Bridgewater, 7 ans, sait déjà ce qu'elle veut faire quand elle sera plus grande : travailler chez Google et faire du toboggan. Originaire de Hereford, en Angleterre, elle a en effet été totalement subjuguée lorsque son père lui a expliqué que, dans la célèbre firme de la Silicon Valley, les employés pouvaient travailler assis sur des poufs, faire du kart pendant les pauses, et qu'il y avait des escaliers à toboggans dans les bureaux.

Et comme Chloé est loin d'être dénuée de suite dans les idées, elle a donc décidé d'envoyer sa candidature spontanée directement à Sundar Pichai, le CEO de Google. Et ce dernier lui a carrément répondu !

Vous allez voir en même temps que la lettre en question est tellement mignonne et débordante d'innocence qu'on comprend que Monsieur Pichai ait été touché à sa corde sensible :


Andy Bridgewater / Via Business Insider


Cher patron de Google,

Je m'appelle Chloé et quand je serai grande je voudrais travailler à Google. Je voudrais aussi travailler dans une chocolaterie et être nageuse olympique, je vais à la piscine le samedi et le mardi. Mon papa dit que, si je travaille à Google quand je serai plus grande, je pourrai être assise sur des poufs, et faire du toboggan et du kart. J'aime les ordinateurs aussi, et j'ai une tablette sur laquelle je joue à des jeux. Mon papa m'a donné un jeu ou il faut bouger un robot en haut et en bas de petits carrés, il dit que ce sera bien pour moi pour que j'apprenne a me servir d'un ordinateur. Mon papa dit qu'il me donnera un ordinateur un jour. J'ai 7 ans et la maîtresse a dit à ma maman et à mon papa que je suis très forte à l'école et que je suis bonne en orthographe et que je lis très bien, et que je fais bien mes devoirs. Mon papa m'a dit que si je continuais à bien apprendre à l'école et à être sage, un jour je serai capable d'avoir un travail à Google.

Ma petite sœur Hollie aussi est très intelligente, mais elle préfère encore jouer à la poupée et à la dînette, elle a 5 ans. Mon papa m'a dit de vous faire une lettre de motivation de candidature si je voulais travailler à Google. Je ne sais pas vraiment ce que ça veut dire mais il a dit après qu'une lettre ce serait déjà bien pour l'instant. Merci d'avoir lu ma lettre c'est seulement la deuxième que j'écris de toute ma vie et la première c'était pour le Père Noël. Au revoir.

Chloé Bridgewater 7 ans


Mais le plus fou, c'est que Sundar Pichai himself, CEO de Google de son état, lui a répondu en personne, tout en l'encourageant dans la poursuite de ses rêves. L'authenticité de cette lettre a été vérifiée par le média pureplayer d'information financière Business Insider.

"J'ai hâte de recevoir ta candidature quand tu auras fini l'école", a ajouté malicieusement Monsieur Pichai.

Andy Bridgewater / Via Business Insider


Chère Chloé,

Merci infiniment pour ta lettre. Je suis heureux que tu aimes les ordinateurs et les robots, et j'espère que tu poursuivras dans cette voie et que tu continueras à t'intéresser à l'informatique et aux technologies. Je pense moi aussi que, si tu continues à travailler dur et à poursuivre tes rêves, tu peux accomplir tout ce que ton esprit voudra — que ce soit travailler à Google ou même devenir nageuse Olympique. J'ai hâte de recevoir ta candidature quand tu auras fini l'école ! :)

Plein de belles choses pour toi et pour ta famille,

Sincèrement,

Sundar Pichai
PDG


Selon Andy Bridgewater, le papa de Chloé, la réception de cette lettre a rendu énormément heureuse sa petite fille, qui avait bien besoin de ce petit coup de pouce après avoir subi un accident de la route qui lui avait fait beaucoup perdre confiance en elle.


Le père a également expliqué à Business Insider que l'intérêt de Chloé pour Google était né assez récemment : au terme d'une discussion avec son papa, lorsqu'elle lui avait demandé quel serait selon lui le meilleur endroit du monde pour travailler, Andy, qui travaille actuellement dans une entreprise fabriquant des pièces pour systèmes de réfrigération, a évoqué la fameuse firme de la Silicon Valley. "J'ai répondu, 'Oh, eh bien Google serait un endroit pas mal pour travailler', et puis je lui ai parlé des fameux toboggans et des autres installations des locaux"

Quand Chloé a décidé que c'était là-bas qu'elle voulait travailler, elle aussi, son père l'a encouragée à envoyer une lettre au géant des nouvelles technologies.et "à se mettre au boulot".

Désormais, après avoir reçu cette réponse du CEO, Chloé a été confortée dans son rêve et a plus que jamais envie de travailler chez Google. Il lui faudra encore attendre sans doute quelques années pour pouvoir soumettre sa candidature spontanée en bonne et due forme… Mais c'est déjà un bon début : avec ce premier contact concluant, la jeune fille peut déjà se dire qu'elle a quasiment déjà mis son futur patron dans sa poche !
Andy Bridgewater / Via Business Insider
Source : Business Insider
Commentaires