L'actrice Gal Gadot refuserait de tourner « Wonder Woman » si Brett Ratner, accusé d'agressions sexuelles et de viol, est toujours impliqué

Par
1 455
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Scandalisée par les accusations d’agressions sexuelles envers Brett Ratner, producteur de «Wonder Woman», l’actrice Gal Gadot menacerait de ne pas tourner la suite si l’homme faisait toujours partie du projet selon Page Six.

Le producteur et réalisateur de cinéma Brett Ratner est aujourd’hui dans la tourmente, accusé par plusieurs actrices comme Olivia Munn, Natasha Henstridge et Ellen Page d’agressions sexuelles et de remarques sexistes et homophobes. Le fondateur de la société RatPac-Dune Entertainment, qui a financé le premier volet de « Wonder Woman » est aussi accusé de viol par une ancienne employée.

Liée à Warner Bros par un contrat de co-financement, la société Ratpac apparaît presque systématiquement au générique de leurs productions.

Actuellement en promotion pour « Justice League » où elle reprend les traits de la superhéroïne, Gal Gadot aurait menacé la Warner Bros. de ne pas venir tourner le second opus de « Wonder Woman ». Femme de valeurs et de principes, elle avait déjà refusé de se rendre à un dîner en l’honneur de Brett Ratner, où elle devait lui remettre un prix.

Warner Bros.

Un proche de l’actrice israélienne s’est confié auprès du média Page Six, confirmant que Gal Gadot ferait pression sur la société de production pour enlever Brett Ratner du projet: « Elle est forte et fidèle à ses principes. Elle sait que la meilleure manière d’atteindre des personnes comme Brett Ratner est le porte-monnaie. Elle sait également que Warner Bros. doit se ranger à ses côtés à mesure que cette affaire se développe. Ils ne peuvent laisser un film qui porte sur l’émancipation féminine, être partiellement financé par un homme accusé de violences sexuelles ».

Liés par un contrat de co-financement, la Warner Bros et la société Ratpac devront donc se dissocier. Pour éteindre l’incendie, Brett Ratner avait annoncé se retirer des activités de Warner Bros. «jusqu’à ce que ses problèmes personnels soient résolus». Cependant, il semblerait que la parole n’a pas été accompagnée par les actes.

Source : Page Six
Commentaires