« House of Cards » : La saison 6 se fera sans Kevin Spacey, viré par Netflix

Par
1 293
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le président américain le plus méprisable du petit écran n’aura pas fait long feu dans le bureau ovale. Enfin, c’est surtout son interprète que l’on n’est pas près de revoir dans des productions télévisuelles et cinématographiques.

Dans la tourmente suite aux accusations d’agressions sexuelles qui se succèdent, Kevin Spacey vient de se faire renvoyer par Netflix, qui diffuse « House of Cards ». Alors que la saison 6, qui sera la dernière, est actuellement en production, l’acteur ne sera même pas présent au casting comme l’annonce la plateforme dans un communiqué officiel : « Netflix ne sera pas impliquée dans toute production de House of Cards comprenant Kevin Spacey. Nous continuerons de travailler aux côtés de Media Rights Capitals (boîte de production de la série, ndlr) pendant ce hiatus pour décider du chemin que le show prendra ».

Netflix

Netflix était obligée, par le bon sens, de couper court à toute collaboration avec le comédien oscarisé. En effet, après la première révélation, huit membres de l’équipe de production et de tournage de « House of Cards » ont raconté à CNN différents incidents survenus, entre massage non sollicité et palpations forcées, impliquant Kevin Spacey : « Je n’ai aucun doute que ce comportement de prédateur relevait de la routine pour lui » confiait un assistant de production.

Dans la même logique, le long-métrage « Gore » dont Kevin Spacey était l’un des acteurs principaux, sera également absent du catalogue Netflix. À l’heure actuelle, comme le rappelle le site Deadline, l’acteur est ciblé par une enquête des autorités britanniques dans une affaire d’agression sexuelle sur un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années, survenue en 2008.

Les showrunners réfléchissent donc désormais à un moyen de conserver leurs fans et la qualité de la série sans son acteur phare. Ils devront sans aucun doute développer une toute nouvelle direction avec Robin Wright, alias Claire Underwood, dont le personnage reste tout aussi captivant et intrigant.

Source : Deadline
Commentaires