Tarantino serait de retour derrière la caméra, avec Brad Pitt, pour raconter l'histoire terrifiante du tueur Charles Manson

Par
2 363
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Après « Les Huit Salopards », Quentin Tarantino revient finalement au cinéma avec un nouveau film qui va en faire trembler plus d’un !

Tarantino de retour ! Le cinéaste n’arrêtera pas sa carrière de réalisateur d’ici peu. Celui-ci serait en train de travailler sur un nouveau projet impliquant de grands acteurs tel que Brad Pitt.

Pour son neuvième film, Tarantino a décidé de raconter l’histoire du chef de secte et tueur Charles Manson et de ses adeptes. L’intrigue tournerait précisément autour des meurtres perpétrés par Manson en 1969, notamment celui de l'actrice Sharon Tate alors enceinte de huit mois et épouse du réalisateur Roman Polanski.

Selon The Hollywood Reporter, Tarantino serait en train d’achever l’écriture du scénario et prévoirait le tournage du film durant l’été 2018. Le long-métrage serait produit par les frères Weinstein (" Les Huit Salopards"). Côté casting, les spéculations vont de bon train. À ce jour, ce seraient Brad Pitt et Jennifer Lawrence qui auraient été approchés pour jouer dans le film.

Leurs rôles respectifs n’ont pas encore été révélés. Pour l’actrice, cela serait sa première fois sous la houlette de Tarantino. Celle qui avait failli tourner dans « Les Huit Salopards », pourrait enfin rencontrer le célèbre réalisateur. Pour Brad Pitt, après "Inglourious Basterds", ce projet serait le deuxième en sa compagnie. Actuellement, le film aurait besoin d’un studio pour le co-financer et le co-distribuer.

Avec ce nouveau film, le metteur en scène change radicalement de registre et s’intéresse à un fait divers qui a toujours fasciné les États-Unis et le cinéma. Cette histoire a récemment été portée à l’écran par David Duchovny avec sa série « Aquarius ».

Pour savoir si toutes ces spéculations se révèlent vraies, il faudra patienter. Le film ne devrait pas sortir en salle avant 2019.

Commentaires