«The Circle» : une dystopie futuriste ayant bouleversé son héroïne, Emma Watson, qui ne perçoit plus les nouvelles technologies et les réseaux sociaux de la même manière

Par
1 002
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Depuis que l’actrice Emma Watson a tourné dans le film « The Circle » elle ne perçoit plus notre société et les nouvelles technologies du même œil et elle fait encore plus attention pour protéger sa vie privée. Découvrons ensemble pourquoi ce film a bouleversé l’actrice et en quoi il peut impacter notre perception des réseaux sociaux !
Crédit photo : Mars Film

« The Circle », film inspiré du roman du même nom de Dave Eggers, fait dernièrement beaucoup parler de lui. Présenté en avant-première il y a quelques jours aux États-Unis, il a conquis le public comme la presse qui le caractérise comme l’un des films les plus réalistes de cette année.

Inscrit dans notre temps, son scénario dystopique raconte l’histoire de Mae (Emma Watson) une jeune femme venant d’obtenir un poste dans l’entreprise la plus « cool » de la Silicon Valley, The Circle. À la tête de cette organisation à la pointe de la technologie, le visionnaire Eamon Bailey (Tom Hanks) qui a pour ambition de décloisonner internet et de libérer l’information (traduction : tout savoir sur tout le monde). Au début enchantée à l’idée de travailler pour ce gourou identifiable à Steve Jobs, Mae va rapidement déchanter lorsqu’elle se rendra compte du danger de cette expérience révolutionnaire faisant disparaître la vie privée et les libertés individuelles.

Découvrons l’histoire de Mae en image avec la dernière bande-annonce diffusée par le distributeur Mars Film :
Cette bande-annonce, aux allures de « 1984 » (roman dystopique de George Orwell publié en 1949), met quelque peu mal à l’aise. Nous ne savons pas comment appréhender l’entreprise et son dirigeant. Nous sentons que quelque chose cloche mais nous ne savons pas précisément quoi. La société, en apparence parfaite, ne l'est pas en réalité. Nous le comprenons grâce à la musique de fond qui répète en boucle : « I’m watching you… » (je te vois). Il sera difficile pour Mae d’échapper au regard de The Circle.

À la tête de cette dystopie contemporaine, nous retrouvons l’incroyable Emma Watson ("La Belle et la Bête") accompagnée par l’infatigable Tom Hanks (« Sully ») ainsi que Karen Gillian (l’enfant de « Boyhood »), John Boyega (« Star Wars »), Patton Oswalt (« 22 Jump Street »), Karen Gillan ( « Les gardiens de la galaxie »)… Le film de James Ponsoldt est porté par un casting 5 étoiles !

Il ne faut pas se voiler la face, outre son casting de rêve, le film traite de questions de société très importantes demandant réflexion. En effet, celui-ci nous questionne sur les dérives des réseaux sociaux et l’impact que peut avoir une société dirigée par un « Big Brother » qu’il soit humain ou numérique. Une société totalement transparente, où chacun à un œil sur l’autre, est-elle une bonne idée ? Tout savoir nous rendra-t-il plus heureux ? Peut-on supporter de vivre constamment à travers le regard de l’autre ?
À la « Black Mirror » (série anglaise montrant les possibles dérives des technologies dans le futur), nous percevons le danger que représente une société utopiste où tout se sait, où tout le monde est surveillé par des caméras, où l’individualité fait place à la collectivité à l’extrême. Aimeriez-vous qu’une entreprise ressemblant étrangement à Google prenne le contrôle de vos vies en sachant tout de vous ?
Crédit photo : Mars Film

Pour Eamon Bailey (Tom Hanks) « partager c’est aimer », ainsi partager sa vie c’est être apprécié par autrui. Mais a-t-on besoin de l’approbation de l’autre pour avoir une belle vie ? Existe-t-il un « droit fondamental à la connaissance » comme s’acharne à le répéter Eamon ? Si oui, n’est-ce pas une entrave à notre vie privée ? Celle-ci regarde-t-elle les grandes entreprises de technologie ? Tout savoir sur tout le monde peut avoir des effets pervers et est un risque à nos libertés. « The Circle » a le mérite de susciter une réflexion sur l'impact de plus en plus grandissante qu’ont sur nos vies des organisations mondiales spécialisées dans le digital telles que Google ou Facebook.

Emma Watson et Tom Hanks sont ainsi à la tête d’un thriller angoissant montrant les effets pervers de la technologie moderne.
Les deux acteurs ont d’ailleurs réagi à leur perception de la technologie après avoir tourné ce film. Depuis, chacun a modifié sa manière de consommer les réseaux sociaux et internet.

Tom Hanks a une opinion personnelle opposée à celle de son personnage. L’acteur a déclaré : « Pour moi, le message du film nous dit que nous sommes tous les acteurs de notre destin. Oui, c’est pratique de pouvoir payer ses comptes en ligne ou de regarder n’importe quel film n’importe quand, mais il faut aussi se demander si c’est bon et sain. Cela exige un certain degré de vigilance pour évaluer ce qui est sain au niveau personnel et ce qui est sain au niveau sociétal. Personnellement, je ne participerai pas à quelque chose comme The Circle ». Sa position est claire, la vie privée doit rester privée. Pour lui, il ne faut pas se contenter de la facilité mais il faut faire attention à ce que promet réellement un projet comme The Circle.
Crédit photo : Mars Film

Emma Watson, vedette du film, a également partagé, lors d’une interview accordée à Hollywood Reporter, ses appréhensions concernant le sujet traité par le film en disant que la menace technologique était à prendre au sérieux.

Depuis qu’Emma a joué dans The Circle, elle utilise les nouvelles technologies et les réseaux sociaux totalement différemment. Elle fait beaucoup plus attention à ce qu’elle publie. C’est pour cette raison qu’elle a fixé encore plus de frontières qu’avant entre son public et sa vie privée. Elle a déclaré à Hollywood Reporter : « Cela m'a fait beaucoup penser à ce que je ferais si j'avais des enfants ». Malgré son inquiétude, l’interprète de Mae a ajouté : « J'aime les médias sociaux, et j'adore ce qu'ils peuvent faire et comment ils rassemblent les gens, mais utilisés dans le mauvais sens, c'est incroyablement dangereux ». Elle en est venue à supprimer son application de messagerie de son téléphone et s’est imposée « des limites sérieuses » avec son utilisation de la technologie car elle trouve cela « tellement addictif ».
Crédit photo : Mars Film

Maintenant, nous comprenons mieux pourquoi l’actrice ne souhaite plus faire de selfies avec ses fans. Elle ne souhaite pas être tracée et apparaître sur n’importe quel réseau social. Elle veut contrôler ses apparitions et sa présence sur internet, ce que nous comprenons tout à fait.

« Nous devons nous assurer que nous utilisons la technologie et que la technologie ne nous utilise pas » a déclaré Emma Watson.
Un conseil pertinent que nous devrions tous suivre. Protéger sa vie privée est important, ne l’oublions pas.

Le film est attendu le 12 juillet prochain dans nos salles obscures. C’est pour bientôt, courage !
 
Crédit photo : Mars Film
Commentaires