Partez en Inde découvrir le sublime (et très coloré) temple de Mînâkshî

Par
5 899
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En plein centre de la vieille ville de Madurai se trouve l’un des plus vastes édifices religieux d’Inde. En passant le regard derrière le mur de plus de 6 mètres de haut qui entoure le site, on découvre le célèbre temple de Mînâkshî, vers lequel se dirigent chaque jour environ 15 000 fidèles pour un pèlerinage unique.

Crédit photo : vaastuyogam

Comme son nom l’indique, l'édifice est entièrement dédié à la déesse Mînâkshî. Il fait également partie des rares lieux sacrés en Inde à rendre hommage à un personnage féminin. En l’occurrence, la déesse vénérée ici représente la fertilité et l’amour. Le temple lui a été construit en hommage à son union avec Sundareshvara. Chaque soir a lieu une procession. La statue de Sundareshvara est apportée dans la pièce argentée de Mînâkshî, avant de retourner à sa position initiale durant la prière du matin.

D’un point de vue architectural, le temple est le symbole du savoir-faire dravidien. Il possède une taille imposante et des tours décorées de sculptures très travaillées et multicolores. Elles représentent tantôt des animaux, tantôt des dieux et parfois des démons. Autre détail qui a son importance, le site est ouvert sur quatre entrées, et chacune d’entre elles correspond à l'un des points cardinaux (nord, sud, est, ouest). Au total, cet immense lieu sacré compte 14 tours dont la plus grande mesure près de 52 mètres.

Mais pour garder son apparence si subtile, un tel mastodonte se doit d’être entretenu. Ainsi, le temple de Mînâkshî est repeint et réparé tous les 12 ans. Toutefois, c’est un minimum quand on sait qu’il a été érigé en l’an 600 (par Tamil Hindus). Il sera ensuite détruit par les envahisseurs musulmans en 1300, avant d’être reconstruit 250 ans plus tard, au XVIe siècle. Malgré le fait qu’il soit moins connu à l’international, ce gigantesque temple est pour beaucoup d’Indiens l’équivalent du Taj Mahal pour le sud du pays.

En tout cas, si vous êtes de passage sur place, n’oubliez surtout pas de le visiter :

Crédit photo : alphacoders

Crédit photo : preethamgranites

Crédit photo : nationalgeographic

Crédit photo : templedetails

Crédit photo : thousandwonders

Crédit photo : fthmb

Crédit photo : bp

Crédit photo : pinimg

Commentaires