Cette chanson, il l'a écrite il y a 45 ans. Mais ses yeux se sont embués de larmes lorsqu'il a vu cette femme la chanter...

Par
14 428
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Les Kennedy Center Honors sont, aux États-Unis, une cérémonie qui est donnée chaque année en l'honneur d'artistes ayant contribué, par leur œuvre, de manière majeure aux mondes des arts et de la culture, tout au long de leur vie. Lors de la 35ème édition de cette cérémonie, ce sont les trois membres survivants du groupe Led Zeppelin qui ont vu leur œuvre célébrée. 

Stairway to Heaven est l'une des chansons les plus emblématiques du groupe Britannique, et elle figure sans le moindre doute parmi les œuvres rock les plus marquantes de tous les temps. Sorti en 1971 dans le quatrième album (Led Zeppelin IV), le titre a connu un succès mondial et marque encore les esprits, plusieurs générations après. Tout guitariste qui se respecte s'est déjà escrimé pendant des heures sur son manche pour reproduire la célèbre succession de notes qui forme l'intro.

Lorsque Ann et Nancy Wilson, du groupe Heart, sont venues sur scène pour interpréter le morceau en hommage aux membres du groupe Led Zepplin à la fin de la cérémonie, quelque chose d'incroyable s'est produit... Robert Plant, le chanteur et auteur principal des textes, a été extrêmement ému et a presque éclaté en sanglots, lorsque Jason Bonham a rejoint les sœurs Wilson en prenant la batterie. Jason Bonham n'est autre que le fils de John Bonham, le célèbre batteur du groupe tragiquement décédé à l'âge de 32 ans, en 1980. La mort soudaine de leur ami et compagnon avait signé la fin de Led Zepplin, pourtant au sommet de la gloire.

Le souvenir de leur ami et la beauté de la reprise provoquent une émotion intense chez les membres du groupe... On comprend facilement pourquoi :




C'est probablement une des meilleures reprises de « Stairway To Heaven » jamais réalisée, et un magnifique hommage.

La voix profonde de Ann Wilson, la puissance des chœurs et le solo de batterie... Jason Bonham tient manifestement de son père, et c'est comme si ce dernier vivait un peu au travers du talent de son fils.

Source : ArchiducDeBelgrade Divas / Youtube
Commentaires