Cette vidéo choquante sur le viol conjugal va peut-être vous donner des frissons... Ce qu'il s'y passe est si « banal » que ça en devient extrêmement angoissant

Par
62
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

« Si rien ne vous choque, c'est que vous êtes l'un des deux » : voilà ce qu'écrit Chloé Fontaine au sujet de « je suis ordinaire », un court-métrage sur le viol conjugal, dont elle a écrit le scénario.

Et effectivement, c'est une courte vidéo de deux minutes qui fait froid dans le dos, tant ce qu'il s'y passe est… réaliste, à la lisière du banal. Parce que non, cela n'arrive pas que dans les ruelles sombres la nuit.



Chloé Fontaine a écrit le scénario, qui a été ensuite été réalisé par Victor Habchy.

L'idée de la réalisation de ce court-métrage engagé est apparue à Chloé lors d'une discussion avec l'une de ses amies, qui lui racontait sa soirée avec un garçon rencontré un peu plus tôt. Elle a raconté à nos confrères du Huffington Post cette discussion, qui a été un élément déclencheur.


"Est-ce que c'est un viol, du coup ?"

Son amie raconte que le garçon en question lui fait des avances pour débuter une relation sexuelle, elle lui fait comprendre qu'elle n’a pas trop envie, il insiste… elle refuse, il insiste encore… "J'en avais pas envie non, mais alors pas du tout. Mais je voyais pas d'autre moyen pour qu'il me laisse tranquille…'" La suite, on la devinera sans peine : la jeune femme finit par céder, malgré l'absence totale d'envie. Et puis, elle a ces mots : "Je voulais pas, mais je sais pas si c'est un viol du coup ? Je pense pas, quand même…"

C'est à ce moment précis que Chloé se dit qu'elle est face à un réel problème, qui est complètement banalisé par la société. En fouinant un peu sur internet, elle s'est rendu compte que de nombreuses femmes faisaient part d'expériences similaires sur les forums de discussion, et que très peu osent en parler.
The Walking Dead saison 10 : La bande annonce dévoilée lors du Comic Con de San Diego
Commentaires