DIY : Fabriquez vous-même votre propre table basse design

22partages

On trouve plein de meubles sympas dans les magasins. Mais quand on s’intéresse à des meubles onéreux, on oublie souvent combien il est facile d’être créatif et de se façonner un intérieur élégant avec peu de moyens.

Prenons en exemple ma nouvelle table de salon réalisée par façon DIY avec le plateau en verre de mon ancienne table (qui n’est plus adaptée à ma déco) et des panneaux OSB (qui me restaient de la rénovation). Rapide, pas chère et digne d’un meuble de designer !

An Interior Affair © 2016 – Houzz

 

Matériel nécessaire :


- Panneaux OSB ou autres plaques en bois ou aggloméré
- Scie
- Plaque en verre

Le plateau en verre de ma vieille table de salon mesure 65 x 90 centimètres. Les dimensions des autres éléments de la table sont proportionnelles à celle de mon plateau. Si votre plaque en verre est plus petite ou plus large, calculez les dimensions des plaques en bois en fonction de la taille de votre plateau.

 

 

Vous avez besoin de trois panneaux :


- Un morceau de 90 x 30 centimètres
- Deux morceaux de 40 x 30 centimètres

Sur ce dessin, vous pouvez voir les deux encoches identiques que nous allons scier et qui vont nous permettre de connecter les différents éléments de manière stable.

An Interior Affair © 2016 - Houzz
1. Mesurez l’épaisseur


Nous devons d’abord mesurer l’épaisseur exacte de la plaque.
Attention, rappelez-vous : je donne toujours les mesures qui s’appliquent à mes matériaux. Les mesures peuvent varier pour vous ! Selon le rendu visuel souhaité, vous pouvez utiliser des plaques OSB plus épaisses ou plus fines (ou juste celles que vous avez sous la main).


An Interior Affair © 2016 - Houzz
2. Dessinez les encoches


Les encoches vont nous permettre d’emboîter les éléments entre eux pour que la base de la table soit très stable. Les encoches doivent être aussi larges que la plaque est épaisse. Dans mon cas, c’était un centimètre de large. Les encoches doivent également s’étendre sur la moitié de vos plaques. Mes plaques ayant une largeur de 30 centimètres, mes encoches font 15 centimètres de long. Il vaut mieux dessiner les encoches au crayon d’abord. Le dessin plus haut indique où les placer.

An Interior Affair © 2016 - Houzz

3. Sciez les encoches


Sciez les encoches en suivant le tracé au crayon (à la scie à main ou à la scie sauteuse, peu importe !). Ne vous inquiétez pas si la pièce découpée se casse. Si les bords ne sont pas parfaits, pas de souci, on ne les verra pas une fois les éléments assemblés.

4. Assemblez


Maintenant, on peut assembler les différentes parties.

Pour ce faire, placez le grand morceau sur son arête, les encoches vers le haut. Puis, faites glisser les encoches des petits morceaux dans celles du grand. La partie longue d’un des petits éléments est placée sur la gauche et inversement pour l’autre. Si les mesures sont correctes, les plaques doivent s’emboîter sans problème, sans colle, et être stables. Si vous trouvez qu’il y a du jeu entre les plaques et que la base bouge un peu, vous pouvez évidemment utiliser de la colle à bois pour stabiliser l’ensemble.

 

Si les éléments ne s'emboîtent pas bien, vous pouvez utiliser un maillet en caoutchouc pour rectifier un peu, mais faites attention à ne pas taper les coins des plaques, car elles se cassent facilement. Je vous conseille d'utiliser une chute entre le maillet et la plaque pour répartir la pression des coups de manière uniforme.

An Interior Affair © 2016 - Houzz

 

5. Choisissez la finition et placez la plaque en verre


Selon le style recherché, vous pouvez laisser l’OSB tel quel ou bien le peindre. J’ai peint la base de ma table avec la nuance Pigeon de Farrow & Ball.

Placez ensuite le verre sur la base. Son poids lui permet de bien rester en place. Vous pouvez également utiliser des patins en caoutchouc ou sécuriser la plaque avec une colle pour bois et verre transparente (!) et résistante aux UV (selon l’angle, la colle sera toujours un peu visible).

Lire aussi :

 Relookez une vieille commode grâce à cette ceinture que vous ne portez plus !

 Fabriquez une suspension grâce à des filtres à café.



En vidéo : Eliot Kohek, un tatoueur français qui réalise des œuvres bluffantes de réalisme
Dernières news