Frissons de terreur ou d'excitation : ces images révèlent l'existence d'une espèce incroyable, le « requin fantôme », qui vit au plus profond des océans...

Par
1 696
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les profondeurs des océans regorgent de mystères en tous genres. Endroits merveilleux ou terrifiants, créatures parfois surprenantes, intrigantes ou terriblement effrayantes… En vérité, on connaît très mal le fond de nos océans : pour vous donner une idée, nous avons de meilleures cartes de la lune que des fonds océaniques de notre planète, ça fait réfléchir…

Parmi les habitants les plus étranges des profondeurs abyssales, on trouve un animal très timide : le « requin fantôme ». Il s’agit en fait d’une espèce de Chimaeriforme, un animal très proche du requin, mais qui vit dans les abysses. Si le terme « requin » peut prêter à confusion avec ce proche cousin dont elle a divergé il y a tout de même 400 millions d'années environ, la bestiole n’a en revanche pas volé le qualificatif de « fantôme » de son nom vernaculaire : cela fait des années que les chercheurs s’arrachent les cheveux pour l’apercevoir, et glaner quelques images de ce poisson cartilagineux dans son milieu naturel !

Cependant, une vidéo publiée vendredi dernier par des chercheurs Californiens de l’institut marin de recherche de Monterey Bay, a mis fin au suspense.

Car il s’agit, ni plus ni moins… du tout premier enregistrement vidéo d’un « requin fantôme » de cette espèce dans son habitat :



Selon National Geographic, ces Chimaeriformes (ou chimères) sont des créatures préhistoriques, qui rôdent depuis les 300 derniers millions d’années dans les eaux plongées dans les ténèbres les plus totales, à des kilomètres de la surface.

Bien qu’elles aient un ancêtre commun avec les requins, mais aussi avec les raies (des animaux qui sont eux aussi très anciens et qui ont très peu évolué depuis leurs formes originales), elles possèdent des yeux creux, un corps quasiment translucide, ce qui leur donne un air franchement étrange — un peu comme des aliens venus tout droit des fonds marins !

Ce court film a été capturé par un ROV, ou « remotely operated vehicle » : un véhicule sous-marin téléguidé utilisé pour explorer les zones les plus inaccessibles du plancher océanique, un peu à la manière d’un drone ou des robots qui sont envoyés dans l’espace. Selon Dave Ebert, directeur du programme de recherche des laboratoires de recherche marine de Moss Landing, la rencontre était totalement fortuite, et était principalement due au hasard… tout simplement parce que les chercheurs ignoraient jusqu’à l’existence même de ces animaux dans cette zone de recherches, et qu’on avait jusqu’alors retrouvé leurs traces uniquement dans l’hémisphère sud ! Cette espèce, en particulier, n’avait été aperçue qu’au large des côtes australiennes et néo-zélandaises.

Incroyable, non ? Quand on voit cet animal, on oscille entre la terreur, la peur de l’inconnu et l’émerveillement le plus total : combien de choses nous reste-t-il à découvrir ? Et combien d’espèces étranges peuplent la terre, dont nous ne soupçonnons pas même l’existence ?

Source : Thrillist
Vidéo
Commentaires