Devant l'urgence de la situation des Rohingyas au Bangladesh, Omar Sy lance une vaste campagne aux côtés de Jérôme Jarre

Par
3 204
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Quarante-huit heures pour mobiliser le monde entier et venir en aide aux Rohingyas de Birmanie : c'est le pari entrepris par l'acteur français Omar Sy, qui propose un live stream de deux jours non-stop, accompagné d'une collecte de fonds.

L'acteur du film « Intouchables » s'associe à Jérôme Jarre, le youtubeur-star qui avait déjà réussi à faire affréter un avion et distribuer 60 tonnes de nourriture en Somalie en fédérant un grand nombre d'internautes. Les deux hommes ont décidé d'utiliser leur popularité à bon escient pour apporter de l'aide aux Rohingyas.

Contraints à l'exode depuis l'été dernier car victimes d'une véritable épuration ethnique en Birmanie, cette minorité musulmane dans un pays majoritairement bouddhiste se trouve aujourd'hui dans une impasse : massés dans des camps de réfugiés au Bangladesh, ils sont aujourd'hui plus d'un milion et manquent cruellement de produits de première nécessité. Apatrides forcés (la nationalité birmane leur a été retirée en 1982), ils n'ont plus aujourd'hui nulle part où vivre, et leur situation inquiète bon nombre d'observateurs internationaux. 

« La chose la plus importante pour eux aujourd'hui, c'est de retrouver de la dignité, la liberté, un pays, la sécurité. Ça, malheureusement, on ne peut pas leur apporter, déclare Omar Sy dans le message vidéo qu'il a adressé aux internautes. Mais on a discuté avec les familles sur place, ils ont besoin de produits de première nécessité, des médicaments, des chaussures... et ça, on peut le faire ! »

Récemment, l'ONG Amnesty International estimait  qu'il fallait  désormais « dépasser le simple stade de l'indignation, et passer à l'action » pour venir en aide aux Rohingyas, mettre un terme à la campagne de répression systématique dont ils font l'objet en Birmanie, et les aider à trouver une terre où vivre en paix.

Si une pétition circule actuellement pour interpeller les États et pousser la communauté internationale à réagir, les Rohingyas ont pour l'heure besoin de renforts matériels urgents et d'une aide concrète pour leur permettre d'avoir accès à de la nourriture, à de l'eau potable mais aussi à des vêtements ou des médicaments. Une aide qui pourrait bien voir le jour grâce à la magie des réseaux sociaux, et au pouvoir fédérateur d'influenceurs et de personnalités publiques telles qu'Omar Sy et Jérôme Jarre...

L'opération de collecte des dons a été lancée ce mardi 28 novembre, à 7 h du matin, pour un live stream qui durera deux jours : « Pendant 48 heures, on va solliciter le monde entier, ainsi que toutes les enseignes possibles qui ont envie de faire quelque chose pour eux », déclare Omar Sy. L'acteur a également encouragé les internautes à populariser au maximum l'opération et à interpeller massivement certains dirigeants — notamment par le biais de hashtags sur Twitter.

Interpellé sur Twitter, le président turc, Recep Erdogan, a répondu à l'appel de Jérôme Jarre et a affirmé son soutien, déclarant qu'il allait tout mettre en oeuvre pour subvenir aux besoins des Rohingyas.

Actuellement en déplacement en Birmanie, le Pape François a glissé un mot sur le respect des ethnies mais sans citer le nom des Rohingyas : « L’avenir du Myanmar doit être la paix, une paix fondée sur le respect de la dignité et des droits de tout membre de la société, sur le respect de tout groupe ethnique et de son identité, sur le respect de l’État de droit et d’un ordre démocratique qui permette à chaque individu et à tout groupe – aucun n’étant exclu – d’offrir sa contribution légitime au bien commun. »

Commentaires