Pour la première fois dans l'histoire de l'Humanité, l'explosion d'une étoile, une nova, a pu être filmée ! Incroyable !

Par
7 302
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le télescope spatial Kepler a capturé, pour la première fois, une nova (l’explosion d’une étoile) ! Voire deux. Explications.

Après l’examen des données enregistrées dans quelque 500 galaxies sur une période de trois ans par la machine ultra-puissante Kepler, les astronomes de l’université de l’Indiana (États-Unis) ont eu l’heureuse surprise de tomber sur ces images incroyables.

PRÉCISION : ces images ne sont pas les images d’origine, comme l’a spécifié la NASA, mais bien une reconstitution fidèle de ce qui a été observé grâce au télescope.


Vous voulez avoir le tournis ? Ces deux planètes, des supergéantes rouges, étaient 300 fois (pour l’une) et 500 fois (pour l’autre) plus « grosses » que notre Soleil… qui est pour sa part 109 fois plus « gros » que la Terre ! Vous suivez ?

La première, KSN 2011A, était distante de 700 millions d’années-lumière de la Terre. La seconde, KSN 2011D, était distante d’approximativement 1,2 milliard d’années-lumière.

Quels misérables petits microbes sommes-nous à l’échelle du cosmos… C’en est terrifiant !


Pourquoi cette découverte est importante ?

Les scientifiques espèrent pouvoir « mieux comprendre les origines de la chimie et de la vie, qui se sont dispersées dans le temps et l’espace », précise l'astrophysicien Peter Garnavich, de l’université de l’Indiana. Car « tous les gros événements dans l'univers proviennent d'explosions de supernovas. Par exemple, tout l'argent, le nickel et le cuivre de la Terre, et même dans nos corps, sont apparus après l'explosion d'étoiles », ajoute Steve Howell, astronome sur le projet Kepler.

@en.wikipedia.org

Mais qu’est-ce qu’une supernova précisément ?

C’est l’explosion cataclysmique d’une étoile. Le processus à l’origine de ce phénomène est extrêmement bref : seulement quelques millisecondes ! Néanmoins, durant la période d’expression du phénomène (qui peut durer plusieurs mois), la supernova peut « rayonner » plus d’énergie qu’une, voire plusieurs galaxies entières. On estime qu’une à trois supernovas se produisent chaque siècle dans notre Voie lactée.

C’est donc bien une découverte exceptionnelle faite par Kepler et sa bande de scientifiques !
Source : Ouest France
Commentaires