Un architecte a réussi à redonner vie à un appartement complètement délabré... Le résultat est incroyable et vous donnera des idées déco

Par
78
Partages
Les acquéreurs de cet appartement délabré ayant vécu au Japon, ils souhaitaient retrouver l’architecture de ce pays dans leur nouvel appartement. Ils ont donc sollicité l’architecte Julien Broussart pour envisager ce projet à la manière des petits espaces japonais. « Dans les mégalopoles, on sait répondre aux problématiques de densité par des aménagement astucieux, permettant de maximiser la luminosité et la sensation d’espace dans des habitats restreints ».

Au départ, l’appartement était quasiment en ruine, morcelé, sombre et très encombré. Outre une restructuration lourde imposant, entre autres, de refaire toute l’électricité et la plomberie, il a donc décloisonné et redistribué les espaces de façon à bénéficier de la situation traversante du logement, en y faisant circuler la lumière naturelle.
casa white
Réalisation par mars architectes - Découvrez plus de photos de ma?m_refid=fr-ptr-con-ledemo-ebisons
Avant toute chose, « il a fallu vider cet appartement très encombré », qui tenait davantage d’un dépotoir insalubre que d’un logement habitable.
casa white
Par mars architectes - Découvrez plus de photos de salons contemporains
Le couple devait pouvoir profiter de la situation traversante de cet appartement. Julien Broussart a donc choisi d’ouvrir le mur structurel qui le coupait en deux, afin d’assurer une meilleure circulation de la luminosité. « Comme il s’agissait d’un mur porteur, j’ai fait appel à un ingénieur qui nous a calculé les dimensions maximales de l’ouverture. 

D’un côté de ce mur, l’espace est très ouvert et cumule les fonctions de salon, salle à manger et bureau. De l’autre se trouvent l’entrée, la cuisine, la chambre, le dressing et la salle de bains. « On a volontairement conservé cet élément structurel en noir pour marquer la délimitation visuelle des différents espaces », précise l’architecte.
casa white
Par mars architectes - Découvrez plus de réalisations de cuisines design
L’entrée dans l’appartement se fait via la cuisine. Bien qu’elle soit réduite et ouverte, l’architecte a fait en sorte qu’elle existe. Dès qu’ils passent la porte, les propriétaires peuvent donc ranger leurs manteaux dans un dressing aménagé à cet effet, juste à leur gauche. « La poutre noire est en acier et fait 25 cm de haut. On a appliqué une peinture ignifugée mais rien d’autre. On voulait conserver son aspect brut, l’idée étant de souligner cet élément structurant de l’appartement et de l’immeuble. On a aussi fait en sorte que les vis dépassent, pour pouvoir y accrocher des choses. »

Le couple peut donc exploiter franchement cette poutre en y suspendant par exemple des plantes.
casa white
Par mars architectes, Paris - Voir plus de photos d'architecture et de décoration
Initialement, l’appartement comprenait trois cheminées situées dans des pièces différentes. « Les propriétaires n’allaient pas les utiliser et elles mangeaient trop d’espace, on a décidé de ne garder que celle-ci. » Laquelle n’est pas très ouvragée, mais habite la pièce de vie en lui donnant un certain cachet. Et en permettant de renouer avec l’histoire du lieu.
casa white
Réalisation par mars architectes - Trouvez plus de photos de salons design
Parce que le couple souhaitait avoir une très grande pièce de vie, Julien Broussart a imaginé cet espace abritant salon, salle à manger et bureau. « Ils avaient envie de matériaux clairs, de beaucoup de blanc et d’un maximum de luminosité. » Un parquet en chêne, blanchi à l’eau et recouvert d’une huile incolore, a été posé au sol. Pour dynamiser et optimiser ce grand espace, le grand meuble dessiné fait office de bibliothèque et de rangement. « On peut y intégrer la télé, un écran de cinéma et même un petit coin où installer le panier du chien ! »
casa white
Par mars architectes - Recherchez plus de photos de cuisines design
Côté cuisine, la transition au sol s’opère grâce à du béton ciré d’un gris très clair au sol et sur un blanc immaculé, pour le mobilier, les murs et plafonds.

« Le budget que l’on avait pour la cuisine nous a permis de nous fournir chez Darty. Les façades sont en medium laqué brillant et on a mis l’accent sur le plan de travail en Corian et une hotte suspendue provenant de chez Elika. On a cherché un élément discret, plus proche d’une suspension lumineuse que d’une hotte », raconte Julien.
casa white
Par mars architectes - Trouvez plus de photos de cuisines design
Au fond de la cuisine, ce n’est pas une vitre mais un grand panneau en Plexiglas, d’environ 4,50 cm d’épaisseur, qui sépare la cuisine de la salle de bains. « Cela a de bonnes propriétés, c’est peu onéreux et ça permettait de tirer avantage de cet appartement traversant, en amenant un maximum de lumière naturelle dans la cuisine. »
casa white
Par mars architectes, Paris - Voir plus de photos d'architecture et de décoration
Ici, l’ancienne cuisine à la place de laquelle se trouve désormais la salle de bains.
casa white
Réalisation par mars architectes - Découvrez plus de photos de salles de bain design
Le couple souhaitait avoir une grande douche, avec une niche fonctionnelle pour ranger ses produits de bain. L’architecte a habillé l’intégralité – sols et murs – avec une mosaïque. Cette dernière, qui provient de chez Sicis, se compose d’une multitude de petites tesselles blanches en pâte de verre, de 1 x 1 cm. Classiques et rectangulaires, la vasque et le meuble viennent de chez Duravit.
casa white
Réalisation par mars architectes - Recherchez plus de photos de salles de bain tendance
À droite, la salle de bains communique indirectement avec la cuisine, via la présence du panneau en Plexiglas. Tandis que de l’autre côté, la fenêtre donne sur cour.

Lire aussi :

Avant / Après : cet appartement Nantais a opté pour le style scandinave et le résultat est canon
Avec un budget réduit, ce couple a réussi à rénover cette cuisine d'une manière impressionnante…
Cette maison au coeur de la Normandie est splendide ! Et son intérieur va vous bluffer
Commentaires