Des jumeaux de 8 ans dessinent la maison de leurs parents

Par
55
Partages
La vérité sort de la bouche des enfants – ou plutôt, des livres d’histoires des enfants – si l’on en croit leurs idées les plus ingénieuses. L’architecte Andrew Maynard avait passé un long après-midi avec les propriétaires de cette splendide maison, à échanger des idées de rénovation et d’agrandissement qui pourraient faire de cette maison le foyer idéal souhaité par la famille. Après des heures de discussion, passées en digressions et à tourner en rond, ils n’avaient pas avancé d’un iota et étaient loin d’avoir trouvé l’étincelle qui lancerait véritablement leur projet.

Andrew Maynard se souvient de l’ambiance maussade de cette première rencontre : « Nous n’arrivions pas à sortir du gouffre. » Lançant un modeste « Et voilà ! », les jumeaux du couple leur ont présenté les dessins qui les avaient tenus occupés pendant que les adultes étaient plongés dans leurs discussions de grands. Sur le papier, pas de voiture de course, ni vaisseau spatial ou même dinosaure. Là, sur les dessins, se trouvait le concept même qui allait révéler la véritable nature de Tower House, leur maison, et en faire le foyer plein d’imagination que la famille habite désormais.

Photos : Peter Bennetts
Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire Tardis-like Family Home

Il arrive un moment lors d’une rénovation où on est pris d’une envie de dire : « Aha ! ». Pour Andrew Maynard, ce moment est arrivé lorsqu’il ne s’y attendait pas. Alors que de longues discussions avec les propriétaires n’en finissaient pas – et n’aboutissaient pas au concept design tant désiré – les jumeaux du couple, avec la façon simpliste qu’ont les enfants de voir les choses, étaient occupés à dessiner. Sur le papier, le plan de la nouvelle maison : une structure en forme de tour, avec ses fenêtres, portes et pièces bien en place, joliment baignée de la lumière du soleil. Comme le dit Andrew, ce dessin tout simple représentait un certain nombre des idées qui avaient été discutées au cours de l’après-midi. « Les garçons nous avaient mis le pied à l’étrier, nous étions lancés. »

Tower House

Cette photo montre comment les idées des garçons ont été exploitées en faisant partie intégrante du design final : l’image de la tour se situe au centre d’un ensemble de nouvelles structures et donne un air très personnel à la maison. Le projet a inclus la rénovation d’une maison en bois et la construction d’une série de bâtiments aux toits anguleux, qui s’assemblent les uns aux autres comme un modèle de Meccano. La plus haute de ces structures, celle qui est à l’origine du nom Tower House donné à la maison, est le domaine des jumeaux : un studio/bureau/salle de jeu.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun

Entrez dans cette super tour et admirez un peu le coin bureau des garçons. Comment des garçons actifs et aventureux trouvent-ils le temps de faire leurs devoirs ici ? C’est un véritable mystère ! Des bureaux se trouvent au niveau du sol et au-dessus, ce rêve d’enfant : le filet suspendu.

Tower House

Ce filet, sur lequel on grimpe depuis le sol par un jeu de marches, permet à des grimpeurs en herbe comme les jumeaux et leurs copains de garder un œil sur la rue et sur ce qui se passe dans le jardin de derrière. Il leur permet aussi d’avoir un coin confortable et rebondi pour lire, dessiner et rêver. Le filet est sécurisé et attaché de part et d’autre du mur de manière suffisamment solide pour résister à l’assaut de jumeaux de 8 ans pleins d’énergie. Cette tour très voyante est reliée au bâtiment d’origine par un couloir en verre. « Cet espace exploite pleinement l’idée de verticalité, un thème repris un peu partout dans ce projet – on peut voir cette tour comme une étagère verticale qui va du sol au plafond », commente Andrew Maynard.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun

Ce studio est emblématique du profil qu’a la maison. Un revêtement en bardeaux, qui recouvre la plupart des murs extérieurs des différents nouveaux bâtiments de la maison, est fait de bois de cèdre rouge. Il est à l’état naturel, sans traitement contre les intempéries. Le revêtement blanc strié qui recouvre le toit et le reste des murs délimite clairement la ligne de la tour. Il est parfaitement étanche.

Tower House
La maison se trouve entre deux passages : une rue de banlieue longée d’arbres et datant de l’après-guerre sur le devant, et une rue à l’arrière, montrée ici, et dont Andrew dit qu’elle « est comme une rue de village ». Les environs sont faits d’humbles bâtiments bas en planches de bois et en briques et il se disait qu’une « architecture contemporaine serait trop imposante ».

Tower House
Comment donc concevoir une maison qui pouvait satisfaire les besoins fonctionnels d’espace et d’esthétisme de la famille sans créer une structure qui viendrait défigurer le paysage de la rue ? La proposition ingénieuse d’Andrew Maynard consistait en une série de petites structures qui feraient écho aux maisons à toit pointu du dessin des garçons, chacune un peu différente des autres. Il décrit l’esthétisme de son design comme « anti-monobloc » et explique : « De l’extérieur, la maison a l’air petite, à cause de la fragmentation visuelle des différents bâtiments, en lieu et place d’un bâtiment monobloc. De l’intérieur, la maison a l’air spacieuse – cela défie la logique, un peu comme un Tardis ! »

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun

Comme l’affirme Andrew, qui a travaillé avec l’architecte Mark Austin : « Ce projet Tower House s’est révélé être davantage qu’un agrandissement de maison. C’est devenu comme un petit village, avec une fonction propre à chaque bâtiment, tous assortis à la forme de la tour des garçons, avec comme élément commun le revêtement en planches de bois. » Cette vue de l’allée de derrière illustre bien l’idée qui a porté le projet du début à la fin – une combinaison de structures adaptées aux différentes activités de la famille, ou comme le dit Andrew, la maison « village ». Le résultat que l’on voit ici fait penser au concept européen de la maison pour famille recomposée.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun

Une des approches fondamentales du projet, inspirée par les hautes tours pointues des dessins des jumeaux et accentuée par le revêtement en striures verticales, a consisté à s’éloigner au maximum des formes de bâtiments longitudinaux de plain-pied. « L’Australie est grande et plate. Par conséquent, nos maisons sont souvent grandes et plates, elles aussi. À l’inverse, ce projet a développé l’idée d’une maison verticale », explique Andrew. Chaque bâtiment est différent des autres par sa taille et son orientation, mais l’ensemble garde une cohérence grâce à l’utilisation de matériaux identiques et à la manière dont les bâtiments sont disposés autour de la cour intérieure.

Houzz Tour: Two Playful Boys Draw Plans for an Easygoing Family Home
Le plan de la maison montre bien les chambres, la salle de bains et l’espace des enfants, au centre de l’ensemble, relié sur la gauche par une petite tour à l’espace cuisine/salle à manger et aux espaces à vivre de la famille. Ces pièces sont elles-mêmes reliées à la suite parentale et à la bibliothèque. La tour « bureau/salle de jeu » des garçons (en haut, un peu à droite) est reliée à la maison par un couloir de verre sur le côté de leur espace à vivre. Le carré, en haut à droite, montre le niveau « en filet » de cette tour.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun
La maison en planches de bois d’origine a gardé ses proportions modestes et sa devanture en briques, mais a bénéficié d’un lifting, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Cette structure abrite une chambre pour chacun des garçons, une salle de bains et leurs espaces intérieurs de jeu. On entre dans la maison par cet accueillant et modeste porche.

Tower House

Cette photo montre l’arrière de la maison d’origine et la façon dont l’espace intérieur de jeu des garçons s’ouvre sur les jardins de derrière grâce à de larges portes coulissantes. La peinture gris métal des planches met en valeur le plancher en bois et les meubles en pin. On aperçoit le mur en bardeaux de la tour et le filet magique du studio des garçons sur la gauche de la photo.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun

Les chambres des jumeaux, dans la maison d’origine, ont vue sur les nouvelles structures et y ont aussi physiquement accès grâce au placement stratégique des fenêtres et à la manière dont les structures s’emboîtent les unes dans les autres. L’espace cuisine/salle à manger/salon se trouve dans un autre bâtiment mais est relié à la maison d’origine par une petite tour. On peut voir cet espace, à travers les vitres, depuis la chambre de ce garçon. Reportez-vous au plan détaillé précédemment pour plus de détails. Le sol est en parquet huilé.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun

La salle de bains entièrement blanche des garçons est élégante, pratique, et baignée de la lumière du jour. Le chauffage dans la partie d’origine de la maison vient de panneaux hydroniques. L’agrandissement de la maison bénéficie de chauffage hydronique au sol. La plupart des chauffages hydroniques utilisent l’eau comme moyen de propagation de la chaleur. De l’eau chaude (ou froide quand il s’agit de refroidir) dans un ballon à gaz est acheminée dans les tuyaux sur toute la surface de la maison jusqu’à des panneaux situés sous le sol, qui transmettent la chaleur.

Tower House

La cuisine est au centre de la vie de la maison et profite d’un ensoleillement maximum grâce à ses larges portes aux cadres en acier qui ouvrent sur les jardins et mènent aux autres structures du « village ». Le sol de la cuisine et des espaces à vivre est en béton poli à granulat apparent.

Tower House

Il semble que les jumeaux passent le plus clair de leur temps au-dessus du niveau du sol. Grimper semble être l’une de leurs activités préférées et des renfoncements en forme de tours dans les murs en contreplaqué de la cuisine encouragent – et par chance, sont assez solides pour accueillir – leurs exploits d’escalade.

Tower House

Les tours sont un motif récurant dans la maison : ces formes évidées sur le bas de la paroi de l’îlot, qui font penser à des trous de souris en forme de tours, représentent le profil de la maison ! Le motif de tour apparaît aussi dans la menuiserie du porche d’entrée de la maison d’origine.

Tower House

Le plafond de la cuisine et de la salle à manger suit les contours de la structure extérieure, et fait entrer le design de la tour et des formes verticales à l'intérieur. Cela permet de donner une impression d'espace aéré à une zone de la maison qui est pourtant plutôt compacte.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun
Le long îlot rectangulaire est un espace de rencontre. La préparation des repas est souvent une activité partagée lorsque des amis ou des voisins viennent leur rendre visite. Le plan de travail de l’îlot est en acier ciré peint en noir. La menuiserie de la cuisine est en contreplaqué de pin.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun

La suite parentale est située dans une tour à part et reliée aux espaces à vivre et à la bibliothèque par un couloir en verre. La maison a un coin pour monsieur et un coin pour madame – elle préfère la sérénité du bois de la bibliothèque montrée ici au premier plan, mitoyenne à la chambre. « Son coin à lui se cache au niveau du toit au-dessus de la cuisine, c’est un espace garni de pelouse synthétique et meublé d’un livre et d’un fauteuil en forme de banane », explique Andrew.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun
La salle de bains de la suite parentale se situe à l’angle du jardin. Le sol de la chambre est en ciment poli à agrégat apparent.

Tower House
La salle de bains parentale présente la même simplicité et le même design contemporain que la salle de bains des garçons, avec des aménagements et un carrelage identiques. Une large paroi coulissante en verre dépoli va du sol au plafond et délimite la salle d’eau. Elle permet d’optimiser l’éclairage en lumière naturelle. Les fenêtres et les portes, pourtant exposées au nord, reçoivent beaucoup de lumière et sont équipées de stores pour minimiser la chaleur. On aperçoit la bibliothèque sur la droite.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire Tardis-like Family Home

Pour satisfaire l’envie de la famille d’une série de structures intégrées mais indépendantes, Andrew Maynard a créé des ambiances différentes au sein du complexe grâce à des couleurs et des matériaux différents. La bibliothèque, raconte Andrew, « est un endroit pour méditer et réfléchir, à l’opposé du côté ludique du studio des garçons ». La paisible pièce est recouverte de Spotted Gum foncé et est légèrement reculée pour que « le bureau se fonde dans le jardin ». Des formes végétales colorées d’une vitre en vitrail réalisée par Leigh Schellekens de Hampton and Bayside Leadlight font écho au jardin.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun
Pour l’architecte, « nos maisons se préoccupent de plus en plus de notre intimité et nous tournons le dos à nos voisins ». Un point de vue que partagent les propriétaires. Ils avaient la vision d’une maison où « la communauté, l’art et la nature pourraient vivre en harmonie ». La sincérité de ce sentiment est pleinement illustrée à l’avant de la maison et par la propriété voisine, qui appartient aussi au couple. Cet endroit est devenu un jardin communautaire – les voisins sont encouragés à venir se servir, et à faire un peu de jardinage si le cœur leur en dit. La haute clôture autour de la propriété peut être fermée mais est souvent laissée grande ouverte afin de permettre aux voisins de traverser le jardin pour aller d’une rue à l’autre. Un petit mystère plane sur cette propriété : Tower House se trouve au numéro 3 ; la maison traditionnelle en planches de bois couleur crème est au numéro 7 – « et personne ne sait ce qu’il est advenu du numéro 5 », raconte Andrew.

Houzz Tour: Sketches by Two Lively Boys Inspire a Home Built for Fun
Leur communauté de voisins, l’art et la nature se mêlent dans cet espace ludique, malléable et détendu. Il n’en est pas moins fonctionnel et pratique. Il est à la fois privé et publique, restreint mais spacieux, traditionnel et contemporain. Il permet la contemplation solitaire ou la joie sociale, le travail ou le jeu. Savoir qu’il a été inspiré par les esprits vifs des plus jeunes membres de la famille lui donne un petit air de magie. Tower House fait partie des maisons sélectionnées pour les Australian Interior Design Awards de 2015 dans la catégorie Residential Design.

Lire aussi :
Ils nous prouvent avec passion que vivre dans une « maison » de 9 m2, c'est possible !
Envie de tout plaquer pour vivre en bord de mer ? Eux, l'ont fait, dans le Sud de la France, et nous racontent leur vie au quotidien
14 « cabanes » d'hôtels absolument dingues, trouvées à travers le monde
Commentaires