Ce fan de Star Wars a décoré son appartement aux couleurs de sa saga préférée : le rêve de tout fan !

319partages

Cette maison madrilène a été construite en 1880, à mi-chemin entre le Palais Royal et la Puerta del Sol.

Le propriétaire souhaitait métamorphoser ce lieu dans lequel il vit depuis vingt ans. La seule condition était de ne pas modifier la nature de l’espace. « La question n’était donc pas de remettre en question la distribution, mais de concevoir des recoins intéressants », explique le responsable du projet pour le studio d’architecture ACGP.

Il définit le propriétaire comme un amoureux des livres, des vieux papiers et de bandes dessinées, de Star Wars, de vinyles et surtout d’ordre. Avec de tels ingrédients et cet éventail culturel, rien d’étonnant à ce que la bibliothèque du salon soit la pièce maîtresse de la maison.


Cette pièce polyvalente constitue le point fort de la rénovation envisagée par le studio ACGP. Elle fait office de salon, de salle de télévision dédiée également aux jeux vidéo, de salle à manger, de bureau et de coin lecture. Comme le prouve cette photo, la grande bibliothèque est le point d’orgue dans la composition de l’espace. La pièce, dominée par le blanc au sol et le gris anthracite au plafond, profit d’une belle lumière naturelle grâce à deux grandes portes-fenêtres orientées plein sud. La vue sur la place San Martín et le monastère des Déchaussées royales achève d’agrandir l’espace.
Élément central de la maison, la bibliothèque construite en panneaux de Placoplatre et d’étagères métalliques, crée un lien entre deux plans horizontaux, le sol blanc et le plafond gris. Un pan de mur amovible, dont le message est inspiré du film La vie de Brian, dissimule une table de salle à manger rabattable.
La bibliothèque est mise en valeur grâce à quatre caissons de bois laminés et à d’autres éléments étonnants, comme une épée laser ou une platine pour écouter les vinyles. L’échelle en métal qui se déplace sur toute la longueur fournit un accès original aux zones hautes. Un caisson en bois de plus grande dimension a été conçu spécialement pour jouer de la guitare.
« La maison avait besoin d’un espace de rangement, car elle est dépourvue de grenier. Nous avons donc proposé une grande armoire encastrée dans le salon, dissimulée derrière une image du vaisseau le Faucon Millenium de La Guerre des Étoiles, qui apporte profondeur et caractère au lieu », commentent les architectes.

Quelques pièces de designers accentuent la singularité du salon, à l’instar de la suspension Fork, de Diesel & Foscarini, montée en applique sur le mur à côté de la télévision. Près des portes-fenêtres, la balançoire ajoute une touche ludique et invite au jeu et à la rêverie.
La lumière artificielle se décline à trois niveaux, avec des plafonniers traditionnels, des spots encastrés et une lumière ponctuelle qui enrichissent la scénographie et créent différentes ambiances. L’éclairage LED est installé en linéaire dans les caissons en bois.

Intégrée dans la bibliothèque, la lampe Tolomeo, d’Artemide, se déplace facilement jusqu’à l’espace salle à manger, mais sert aussi à éclairer la lecture sur le canapé.
Le patio intérieur divise la maison en deux, la chambre étant située à gauche, tandis que le reste des pièces est à droite. Plaqué de panneaux en bois, le système d’air conditionné reste discrètement intégré parmi le mobilier et les plantes qui fournissent de la couleur à l’espace.
La cuisine, tout en longueur et haute de plafond, s’organise autour d’un unique plan de travail et de rangement. Un petit bar gris fabriqué sur mesure permet au propriétaire de déjeuner en profitant de la vue sur le patio intérieur. Au sol, le même revêtement laminé de couleur gris clair est ici associé à du mobilier blanc et gris. Les architectes ont rompu la bichromie en peignant deux murs en orange. 
Dans la chambre, une atmosphère neutre règne dans un espace tranquille et silencieux orienté vers le patio.
Dans la salle de bains, aux lignes claires et modernes, les murs sont recouverts de microciment, un revêtement qui ne nécessite aucun joint, combiné à un grès cérame gris foncé imitation bois au sol. Un miroir acheté chez DM, laqué de rouge et en forme de L, casse la sobriété de la pièce et apporte une touche de couleur.

La buanderie se cache derrière le panneau vitré de la douche, via un palier rabattable en teck qui permet d’y accéder sans passer par la douche.
« Le propriétaire nous a laissé carte blanche pour traduire ses goûts et ses passions dans ce nouvel espace. C’est ainsi que nous avons réussi à concevoir, comme il aime à le dire, un lieu sur mesure qui “lui va comme un gant” et souligne son authenticité », concluent les architectes.


Lire aussi

Découvrez cette maison montée sur roues 100% écologique et auto-suffisante 

Ils nous prouvent avec passion que vivre dans une « maison » de 9 m2, c'est possible ! 

RELOOKING DECO : Découvrez comment cet appartement parisien a été transformé grâce au home-staging

En vidéo : Sadeck Waff, le danseur qui maîtrise la géométrie à la perfection
Plus d'articles