Sonequa Martin-Green, Sasha dans « The Walking Dead », rejoint le casting de la série de SF « Star Trek : Discovery » pour être le Lieutenant-Commandant Rainsford

L’intrépide Sasha de « The Walking Dead », incarnée par la sublime Sonequa Martin-Green, gagne ses galons d’interprète badass car elle vient d’être sacrée héroïne de « Star Trek : Discovery » la nouvelle série de SF tant attendue, produite par Netflix et CBS.
AMC
Véritable univers à elle seule, la patte Star Trek avait déjà fait l’objet de six séries télévisées, de treize longs-métrages, de romans mais aussi de jeux vidéo, tout en faisant le bonheur de nombreux amateurs de fanfictions.
À voir aussi


Prônant la diversité, Netflix et la chaîne américaine CBS ont décidé de voir les choses en grand et se targuent d’un casting 5 étoiles : et si Sonequa est choisie pour incarner le Lieutenant Commandant Rainsfort, elle rejoint Michelle Yeoh (Demain ne meurt jamais, Mémoires d’une geisha), Doug Jones (Ouija : les origines, Crimson Peak), Anthony Rapp (X-Files, Rent), Shazad Latif (Black Mirror, [MI 5]) et Chris Obi (Ghost in The Shell, Blanche-Neige et le Chasseur).
@wetpaint

Imaginé par Bryan Fuller, scénariste et producteur américain connu pour son travail sur les séries télé à succès comme « Heroes » mais surtout le sublime « Hannibal », « Star Trek : Discovery » sera dirigé par Gretchen J. Berg et Aaron Harberts, et devrait venir ponctuer nos soirées Netflix & Chill du dimanche à partir de mai prochain, 24 heures après leur diffusion par CBS, outre-Atlantique.

Quant au fil conducteur de la série, Bryan Fuller a laissé entendre que la série serait centrée autour d’un événement qui avait déjà été évoqué lors d’épisodes de Star Trek moins récents : « Nous avons vu six séries du point de vue d'un capitaine. Pouvoir explorer un personnage d'un autre grade sur le vaisseau, qui a une relation différente avec le capitaine ou avec ses subordonnés, ça élargit le champ des possibilités », avait-il déclaré.
CBS
Quant aux nouveautés, Bryan Fuller a fait une promesse : il y aura de nouveaux aliens, de nouveaux vaisseaux et même l’apparition de la mère de Spock ! «Nous produisons la série en 2016. Nous devons rajeunir son style et les effets spéciaux, le style des décors et le style du maquillage » avait-il fait remarquer. Du coup, rappellera-t-il Winona Ryder, qui a incarné la charmante « mère humaine » de Spock au cinéma en 2009, sachant qu’elle est normalement prise sur la saison 2 de Stranger Things ?
Paramount
Quelque chose nous dit que cette série n’a pas fini de nous réserver des surprises…