« Si demain je veux partir, je pars. Je n'ai aucune attache » : Alexandre est SDF par choix et sa famille le « prend pour un cinglé »

Bouton whatsapp

Portrait d’un homme qui a fait le choix de vivre à la rue. Un mode de vie qui peut surprendre.

Selon la Fondation Abbé Pierre, la France comptait en 2020 près de 300 000 sans domicile fixe. Si ce chiffre est certainement en deçà de la réalité, il n’en demeure pas moins trop élevé et témoigne des graves problèmes de logement dans le pays.

Si la très grande majorité des personnes sans abri l’est par la force des choses, suite à des accidents de la vie, certains le sont en revanche par choix.

À 38 ans, il vit dans la rue par choix

C’est le cas d’un certain Alexandre, un SDF que les Lyonnais ont probablement déjà croisé du côté de la passerelle du Palais de justice.

Âgé de 38 ans, ce dernier a en effet choisi de vivre dans la rue comme il l‘a confié à nos confrères d’Actu Lyon qui l’ont rencontré.

Image d'illustration. Crédit photo : Istock

« Si demain je veux partir, je pars. Je n’ai aucune attache, rien », explique ainsi le trentenaire qui a d’abord vécu de la sorte 6 ans en Italie entre 2013 et 2019, avant de rallier la « capitale des Gaules ».

« J’ai la maladie de la bougeotte. Avant, j’étais forain. J’aimais bien ce métier car je voyageais énormément. Puis j’ai rencontré une fille et je me suis sédentarisé. Mais c’était une erreur, ce n’était vraiment pas pour moi », raconte-t-il.

« Je ne pourrais pas être dans un appartement. Quelqu'un qui gagne un SMIC, une fois qu'il a payé ses factures d'eau, d'électricité, son loyer, sa mutuelle, sa voiture, son essence, il lui reste quoi ? Rien ? Même si de mon côté c'est un peu la bourse et qu'il y a des jours avec et des jours sans, je suis libre de tout ça. Dans ma famille, on me prend pour un cinglé, mais j’assume », poursuit Alexandre, qui dort actuellement dans un local prêté par des habitants solidaires avant très certainement de reprendre la route.

Et l’intéressé de conclure : « Je vais rester encore un peu à Lyon, mais je sais que ma bougeotte va bientôt se remettre en route ! ».

Source : Actu.fr
Bouton whatsapp