Cet artiste a utilisé des matériaux organiques pour créer d'incroyables sculptures

L’artiste sculpteur Spencer Byles a recueilli des matériaux naturels dans la nature pour fabriquer de magnifiques sculptures.

Publicité

Parfaitement adaptées à l’environnement, ses œuvres artistiques ont été créées à partir de certains éléments de son environnement naturel.

Il a trouvé les matériaux dans les forêts non gérées de Villeneuve Loubet, La Colle Sur Loup et Mougins. Pour voir ses œuvres secrètes, il convient de se rendre dans les bois pour les trouver soi-même.

Sa touche contemporaine valorise son travail remarquable. L’artiste a façonné chaque sculpture en y ajoutant une touche philosophique et poétique à partir de l’environnement naturel.

Il a déclaré à Bored Panda: «Les matériaux trouvés dans la nature m’ont permis de créer ces sculptures.»

«La forêt sauvage dans laquelle j’ai été autorisé à travailler se trouve au-dessus de mon village. La préparation du projet a duré trois mois. Pour le réaliser, j’ai recueilli divers matériaux dans plus de 20 sites spécifiques.»

«Au début, je n’avais aucun plan particulier. Chaque lieu présentait des caractéristiques uniques et j’ai travaillé sur plusieurs structures à la fois.»

«Au lieu de partager mes réflexions sur chaque sculpture, je préfère laisser les spectateurs exprimer leurs avis.»

«La chaleur, les moustiques ainsi que les fortes pluies durant les mois de juillet et août ont ralenti mon travail. Heureusement, j’ai construit plusieurs abris durant cette expérience.»

«J’apporte uniquement certains outils à main dans la forêt.» Selon Spencer Byles, travailler seul pendant une longue période était un grand défi. Il a déclaré: «Bien que je sois sociable, j’aimais passer du temps seul dans la nature.»

«J’ai trouvé plusieurs objets cachés dans la forêt de La Colle Sur Loup, à savoir de vieilles cordes, des balles de fil de fer, des bouteilles, des carreaux, des verres, des clous géants et des clés. »

«L’environnement dans lequel je travaille change constamment. Travailler dans la nature permet de reconnaître le mouvement des arbres et des plantes.»

«Les odeurs, la lumière ainsi que les sons changeants dans mes galeries sont uniques. J’espère avoir d’autres occasions de travailler dans des endroits abandonnés ou dans des forêts sauvages.»

Source : boredpanda
Plus d'articles
À lire aussi