La gendarmerie honore sa « Marianne», immortalisée par une photo prise lors d'une manifestation des « gilets jaunes »

Par
9 050
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Souvenez-vous, la scène s'était déroulée samedi dernier durant la manifestation des « gilets jaunes ». Une membre de la gendarmerie, stoïque, faisant front devant une manifestante grimée en Marianne. Un face à face en forme de symbole immortalisé par une photographie, passée depuis à la postérité.

Surnommée par certains « La Marianne de la gendarmerie », la voilà aujourd’hui à l’honneur. Le cliché la montrant nez à nez face à une manifestante seins nus et coiffée d’un bonnet phrygien, lors de l’« acte V » des « gilets jaunes », avait fait le tour de la toile.

La gendarmerie honore sa « Marianne», immortalisée par une photo prise lors d’une manifestation des « gilets jaunes ». Crédit photo : capture d'écran Twitter

À la vue de cette photo, plusieurs internautes n’avaient pas hésité à l'ériger en « Marianne » garante de la République, en l’opposant à cette manifestante qui participait à un happening de l’artiste Deborah de Robertis.

Devenue un symbole pour beaucoup, cette gendarme a été honorée par sa hiérarchie qui l’a remerciée lors d’une cérémonie organisée jeudi 20 décembre, en présence du directeur général de la Gendarmerie nationale, Richard Lizurey.

Ce dernier a ainsi reçu la gendarme « accompagnée de plusieurs de ses camarades pour les remercier de leur engagement remarquable au quotidien », comme le raconte le compte Twitter du porte-parole de la Gendarmerie.

Pour l’occasion, un cadre avec la désormais célèbre photo iconique lui a été remis symboliquement. Par ce geste, l’institution a également voulu rendre hommage à l’engagement des 302 femmes qui « ont rejoint les rangs de la gendarmerie nationale » depuis 3 ans.

Gendarme Marianne Gendarmerie Gilets jaunes
Commentaires