Bac philo : les réactions Twitter les plus drôles des lycéens sur la première épreuve

Par
2 635
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le grand jour est arrivé, puisse le sort vous être favorable ! Tous les ans, le bac fait émerger d’intenses émotions collectives chez les candidats qui le passent, ainsi qu’à leurs familles, plus ou moins inquiètes, comme pourraient l’être les supporters d’une équipe en péril pendant les phases de poules de la Coupe du Monde… Bon, d’accord, on arrête ici le parallèle avec ce grand évènement sportif.

Comme toujours, les épreuves écrites ont commencé ce lundi 18 juin 2018 avec une matière que beaucoup craignent en raison de l’imprévisibilité de ses sujets qui peuvent aussi bien régaler que décevoir… la philosophie ! Et comme toujours, les candidats ont eu la possibilité de choisir entre deux sujets de dissertation, ou une explication de texte.

En ce qui concerne les filières générales, les L ont donc pu se demander si « la culture nous [rendait] plus humains » ou si l’on « [pouvait] renoncer à la vérité ». Les ES, eux, se sont vus poser les questions suivantes : « Toute vérité est-elle définitive ? », et « Peut-on être insensible à l'art ? ». De leur côté, les S ont pu réfléchir aux concepts de désir et de perfection : « Le désir est-il la marque de notre imperfection ? ». Les amateurs de justice auront peut-être choisi l’autre sujet de dissertation : « Éprouver l’injustice, est-ce nécessaire pour savoir ce qui est juste ? ».

Vous avez mal au crâne rien qu’à lire ces lignes ? Place à la détente avec les réactions des candidats à l’épreuve de philo, fraîchement sortis des salles d’examen !

Certains ont par avance senti que cela n'allait pas vraiment être une bonne journée... 


D'autres n'ont pas mis longtemps avant de se lamenter !


Pensée à tous ceux qui ont calé des phrases de rappeurs... et qui se sont crus uniques de l'avoir fait, presque autant que tous les autres candidats qui en ont fait de même, ou que ceux de la génération précédente de bacheliers, ou de la génération d'avant, ou de la génération d'encore avant...


...alors que certains ont eu des inspirations plus originales !


Quand tu te rends compte qu'il y a (peut-être) un souci...


Heureusement, certains ont mieux vécu l'évènement !


Mais que l'épreuve se soit bien passée ou non, l'important, c'est qu'il y a toujours moyen de trouver du réconfort !

Bac Philosophie Baccalauréat
Commentaires