75 ans après, elle rencontre les enfants et petits-enfants des Juifs qu'elle a sauvés du nazisme

2 029partages

Au cœur de la Seconde Guerre mondiale, Melpomeni Dina et ses deux sœurs avaient caché des frères et sœurs juifs pour les protéger des nazis. 75 ans plus tard, Melpomeni Dina a rencontré à Jérusalem une quarantaine des descendants de ses protégés. Un moment de grande émotion.

Main dans la main avec deux des survivants de la Shoah, c’est les yeux émus que cette Grecque de 92 ans a déclaré qu’elle pouvait désormais “mourir paisiblement”.

Je ne trouve pas mes mots", explique, larme à l'oeil, Sarah Yanai, 86 ans, l'aînée des frères et sœurs rescapés. Elle les a nourris. Elle les a protégés. Elle les a sauvés. Une famille entière est née par sa bravoure.

crédit : Emmanuel Dunand/ AFP

La très touchante rencontre a eu lieu dans la Salle des Noms, dans le mémorial de l'Holocauste de Yad Vashem à Jérusalem. "Je suis très émue, jusqu'au plus profond de mon âme, elle m'a sauvé la vie", ajoute Sarah Yanai.

Le frère et la sœur survivants ont présenté leurs enfants et petits-enfants à leur sauveuse, assise dans son fauteuil roulant. Chacun l’a serrée dans ses bras.

Youval Dagan, 28 ans, un des petits-enfants, raconte avoir grandi avec cette histoire. "Depuis que je suis petit, ces trois sœurs (grecques) sont pour moi le symbole de l'héroïsme, un modèle de vie", dit-il.

 crédit : Emmanuel Dunand/ AFP

En effet, cette famille a été sauvée alors que presque tous les membres de la population juive grecque, soit environ 80 000 personnes, ont été décimés par le nazisme.

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point c'était dangereux pour elle, pour sa famille, de nous garder tous. Qu'est-ce que je peux dire ? Regarde tout ça autour de nous. Nous sommes maintenant une famille nombreuse et heureuse et c'est grâce à eux qu'ils nous ont sauvés" a conclu Sarah Yanai.

C’est pour cet acte remarquable qu’en 1994, les sœurs grecques ont reçu le titre de "Justes parmi les Nations", la plus haute distinction civile décernée par l'Etat hébreu à des personnes non-juives. Celle-ci honore les héros qui ont risqué leur vie pour sauver des Juifs de la barbarie nazie.

crédit : Emmanuel Dunand/ AFP

Source : The Telegraph
Dernières news