« Ça se passe bien entre vous, les mecs ? Tout va bien ? Dites-nous, hein ! » Muriel Robin exprime sa colère contre les politiques concernant le débat sur l'IVG et ça fait du bien

Par
12 835
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Moment d’anthologie ce samedi, dans l’émission de Thierry Ardisson « Salut les Terriens », diffusée sur C8. L’humoriste Muriel Robin, connue pour son légendaire franc-parler, exprime sans langue de bois sa colère et son incompréhension concernant les récents débats des politiques concernant l’IVG, plus de 40 ans après l’adoption de la loi Veil. Et ça fait un bien fou.
@C8/Salut les Terriens
Invitée ce samedi dans « Salut les Terriens » aux côtés de l’humoriste Fary, de la comédienne Camille Cottin et du rédacteur en chef du magazine libéral-conservateur Valeurs Actuelles Geoffroy Lejeune, l’humoriste, qui compte 40 ans de carrière à son actif, n’a pas mâché ses mots lorsque la question de l’IVG a refait surface au cours de la discussion.

Suite aux récentes déclarations de certains politiques contre le « délit d’entrave numérique à l’IVG » (Pour rappel, la loi, votée le 1er décembre dernier, a pour but de pénaliser les sites de désinformation visant principalement à dissuader d’avoir recours à l’IVG) qu’ils jugent « liberticide », la question de l’interruption volontaire de grossesse, défendue en 1974 par Simone Veil à l’Assemblée Nationale refait surface et divise plus que jamais.

Visionnez la vidéo ici : 


Sur le plateau de l’émission, l’humoriste et comédienne, de retour sur les planches dans le cadre de son spectacle « Ils s’aiment depuis 20 ans », aux côtés de ses acolytes et amis Michèle Laroque et Pierre Palmade, ne peut contenir son dégoût : « Ça me fatigue, ces hommes qui décident pour les femmes. On est entre les mains des hommes comme si on n’était rien ! » S’exclame-t-elle avec virulence. « Je suis humiliée, je suis insultée, je suis offensée » […] « Ça se passe bien entre vous, les mecs ? Tout va bien ? Dites-nous hein ! On couche, on pond… Dites ce qui vous arrange : Devant ? Derrière ? La bouche ? Dites-nous : trois enfants ? Deux ? » Muriel Robin soulève ici le nœud du problème : avons-nous le droit de nous exprimer au sujet d’une question qui ne nous concerne pas ? Les hommes ont-ils une légitimité dans ce débat, alors qu’ils ne seront jamais confrontés à une telle situation ? Pourquoi sont-ils donc les principaux acteurs du débat ?

« Pauvre Simone Veil ! » finit par lâcher l’humoriste. Quand on sait que l’ancienne ministre de la santé s’est battue contre vents et marées en faveur de l’IVG, défiant les nombreuses insultes et menaces dont elle a été victime, on ne peut qu’approuver. Merci pour ce moment, Muriel Robin.

@Netflix/Bojack Horseman
« Le concept du « choix des femmes » est-il allé trop loin ? Nous avons rassemblé un panel d’hommes blancs en nœuds papillon afin de débattre sur l’avortement ». 
IVG Vidéo
Commentaires