Lorsque votre chien vous regarde d'un air « penaud » lorsque vous le grondez... il ressent en réalité quelque chose de très différent ! Découvrez ce que veut vraiment dire ce regard

Par
2 087
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Si vous partagez votre toit avec un chien, vous connaissez probablement CE regard :
Youtube / @mihaifrancu

C'est LE regard d'un chien qui sait qu'il a fait une bêtise, et qui vous regarde par en dessous, l'air tout penaud, rongé de culpabilité et de remords. Quand un chien vous regarde comme ça, on pourrait lui donner le bon dieu sans confession, et lui pardonner même les déchiquetages de canapé les plus scandaleux et les défécations dans le salon les plus outrancières.

Problème : votre chien n'est pas du tout penaud. Il a PEUR.

Reprenons la situation dans son contexte. Votre chien vient de faire une chose qu'il ne devait pas faire. Il sait très bien que ce qu'il a fait ne lui était pas une chose permise, sur ce point-là il n'y a probablement pas de doute. Là ou, en revanche, l'anthropomorphisme prend le dessus et où l'on peut interpréter de travers, c'est quand il s'agit d'interpréter le sentiment exact éprouvé par votre animal.
Usar15 / Imgur

Comme vous êtes un être humain, vous voyez cette expression dans les yeux de votre chien tandis que vous le réprimandez, et vous la traduisez dans votre esprit par une émotion humaine commune : la culpabilité. Après tout, cela semble logique, puisqu'il a fait une chose interdite tandis qu'il était tout seul et que vous aviez le dos tourné. Lorsque vous vous en êtes rendu compte, vous lui avez fait des reproches, et sa tête a instantanément pris cet air désolé. Mais en réalité, votre chien ne se sent pas coupable au sens humain du terme : il exprime probablement une émotion beaucoup plus commune et beaucoup moins complexe : la peur.


Le remords, un sentiment complexe

Pour mieux comprendre la manière dont les chiens perçoivent les choses, il faut se pencher sur une étude datant de 2009, dirigée par le Dr Alexandra Horowitz, comportementaliste canin experte dans le domaine de la cognition de ces animaux. Son étude, "Disambiguating the 'guilty look': salient prompts to a familiar dog behavior," propose de se pencher sur la manière dont nous, les humains, nous interprétons les émotions des animaux à travers notre propre prisme d'êtres humains, en prêtant des réactions humaines aux animaux.

Le "regard coupable" est, selon la chercheuse, l'un des meilleurs exemples de comportement que notre tendance à l'anthropomorphisme peut nous faire interpréter complètement de travers !

En effet, la culpabilité au sens humain du terme est un sentiment très complexe, qui nécessite d'appréhender des concepts comme la morale, le remords et la conscience du bien et du mal, qui sont des caractéristiques très humaines. Lorsque vous le grondez, votre chien présente en réalité des signaux caractéristiques de la peur chez les canidés : il se met en boule, se tasse un peu sur lui-même, baisse la tête en vous regardant par en dessous, il écarquille les paupières pour montrer le blanc des yeux, il peut également coucher ses oreilles en arrière, bâiller ou lécher l'air.

Source : Rantnow
VIDEO : Un Américain réalise un incroyable saut pour sauver son fils de la noyade
Source : Ifl Science
Commentaires