La langue des signes va devenir « une langue vivante à part entière » dans le secondaire, à Paris

8 180partages
Bouton whatsapp

Les élèves sourds des lycées et collèges parisiens pourront bientôt bénéficier de cours en langue des signes, dès la rentrée 2022.

La mairie de Paris et le rectorat s’engagent à promouvoir la langue des signes !

Afin d'assurer la contuité de l'enseignement pour les élèves sourds, déjà présents en maternelle et en primaire, Anne Hidalgo a en effet décidé de mettre en place des cours adaptés en langue des signes dans les établissements secondaires publics de la capitale.

Crédit photo : DR

Des cours en langue des signes seront disponibles dans les lycées et collèges parisiens dès la rentrée 2022

L’objectif est de « faire de la LSF (Langue des signes française ndlr) une langue vivante à part entière », a ainsi déclaré la maire de Paris et actuelle candidate à l’élection présidentielle, dans la foulée d’une visite à l’école Turenne, seul établissement scolaire de la capitale à donner des cours avec ce langage.

Dès la rentrée de septembre 2022, tous les élèves sourds des collèges et lycées de Paris pourront ainsi bénéficier de cours en langue des signes.

Si cette démarche inclusive est louable, elle pourrait néanmoins se heurter à des difficultés d’ordre logistique, à commencer par le recrutement d’enseignants sachant enseigner différentes matières en langue des signes.

Pour l’instant, seul un certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement des jeunes sourds (CAPEJS) autorise à délivrer un tel enseignement. Or, il s’agit d’un diplôme d’État qui relève du médico-social et non de l’Éducation nationale, ce qui représente un frein mais les choses pourraient évoluer dans le bon sens.

Actuellement, il existe un parcours bilingue pour les enfants sourds (LSF et français écrit) de la maternelle à la fin de l'élémentaire mais il n'existait pas ce type de parcours pour l'instant pour le collège et le lycée

Il n’est donc pas impossible que dans les années à venir, la langue des signes se démocratise à Paris et en région parisienne, améliorant ainsi la communication avec les personnes sourdes.

L’exemple de la capitale doit en appeler d’autres pour que ce type d’enseignement bilingue soit disponible progressivement à l’échelle du pays.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter