À Saint-Malo, une route va fermer pour laisser les crapauds se reproduire tranquillement

Par
11 091
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

À partir du mercredi 16 janvier jusqu’au 16 mars 2019, la rue des Petits Ports dans la ville de Saint-Malo sera fermée afin de laisser les crapauds se reproduire. Déjà en vigueur l’an dernier, l’interdiction de circulation a cette fois-ci été étendue à trois mois.

L’initiative assez insolite reste tout à fait normale étant donné que la route, construite sur la pointe de la Varde (espace naturel sensible classé Natura 2000), traverse une importante zone de migration de crapauds et de tritons palmés.

Une interdiction qui permet d'empêcher la mortalité de ces espèces protégées

En 2017, la première interdiction avait « permis d’endiguer la mortalité des amphibiens et de préserver leur reproduction, de très nombreuses pontes ayant été constatées après la fermeture de l’axe routier », rappelle la collectivité.

Une interdiction de circulation de trois mois pour permettre aux crapauds de se reproduire tranquillement. Crédit : Rudmer Zwerver/Shutterstock

Inscrits sur la liste rouge européenne et mondiale de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et de la liste rouge des amphibiens de France, ces batraciens se regroupent par centaine pendant deux mois dans cet espace idéal à leur reproduction.

Un exemple similaire est intervenu à Rennes, où plus d’un millier d’animaux mourraient écrasés en quelques semaines. Ainsi, la collectivité du département d’Ille-et-Vilaine avait construit des tunnels sous la route afin de permettre le passage des batraciens.

Au lieu de l'arrêter pour vol, des policiers payent la facture d'une femme, surprise en train de dérober de la nourriture
Source : Ouest-France
Route Bretagne
Commentaires