Nus contre la fourrure : des militants se dénudent à Strasbourg, malgré le froid, pour dénoncer la cruauté des fermes à fourrure

Par
2 195
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Campagne choc : Sept militants de l'association strasbourgeoise Animalsace se sont mis nus samedi dernier, malgré le froid glacial, en plein milieu de la place Kléber, à Strasbourg.

Les défenseurs des animaux se sont en outre aspergé de faux sang. Vêtus uniquement d'un slip/culotte et d'un vison autour du cou, ils sont ainsi restés une dizaine de minutes, par une température de 6°C, afin de dénoncer le retour en force de la fourrure à l'occasion du premier week-end des soldes.

En pleine vague de froid et alors que les températures sont au plus bas, ces militants ont pris leur courage à deux mains pour défendre une cause qui leur est chère : le boycott de la fourrure sous toutes ses formes, un produit qui, selon eux, est totalement inutile et repose sur des pratiques extrêmement cruelles à l'égard des animaux.
 

FREDERICK FLORIN


Les militants sont restés stoïques sur la place, dévêtus, brandissant diverses pancartes : "N'achetez pas de fourrure" ou encore "La vérité nue: la fourrure est un meurtre". D'autres militants d'Animalsace et de l'association 269 Life France distribuaient également des tracts aux passants sur la place. 


« On veut faire comprendre aux gens que derrière chaque accessoire en fourrure, il y a les souffrances d’un animal », a expliqué Cyril Ernst, porte-parole d’Animalsace, pointant « des techniques d’abattage qui préservent l’intégrité de la fourrure mais sont très cruelles »

© Radio France - Olivier Vogel

@ Laurent Réa



La "Journée Sans Fourrure" a été lancée en 2007. Il s'agit d'une journée d’action annuelle, qui tombe chaque année le premier samedi des soldes d’hiver, jour où les ventes de prêt-à-porter atteignent leur maximum.

Initiée par le collectif "Fourrure Torture", cette journée  encourage les actions de militants dans la France entière. Animalsace faisait partie des collectifs ayant répondu présent en ce samedi 14 janvier 2017.

© Radio France - Olivier Vogel



Selon l'association Animalsace, chaque année, 32 millions d'animaux dans l'Union européenne sont tués pour leur peau. L'Europe produit 70% de la fourrure de vison utilisée dans le monde et 60% de la fourrure de renard.


© Radio France - Olivier Vogel


Si vous aussi vous êtes contre l'exploitation des animaux pour leur fourrure, partagez cette info avec vos proches et faites passer le mot !

Cette photographe transforme des photos vintage en véritables œuvres d'art !
Fourrure Militants Strasbourg Souffrance animale
Commentaires