30 ans après les événements qui ont inspiré Rasta Rockett, c'est au tour de l'équipe féminine de bobsleigh jamaïcain de se qualifier pour les JO d'Hiver !

Par
11 655
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Plus de 25 ans après la sortie en salles du film Rasta Rockett (eh oui, vous êtes vieux), une équipe jamaïcaine de bobsleigh s'est qualifiée pour participer, pour la toute première fois, aux Jeux Olympiques d'Hiver ! L'équipe féminine de bobsleigh représentant la Jamaïque s'envolera donc pour la Corée du Sud afin de concourir lors des jeux de Pyeongchang, qui se tiendront en février prochain.

Balance man, cadence man, trace la glace. C'est le bob, man… COOL, RASTA ! Pour la première fois depuis exactement 30 ans, une équipe de bobsleigh représentera la Jamaïque aux JO d'hiver.

Voilà qui offre à Disney un beau prétexte pour une éventuelle suite à la comédie mythique des années quatre-vingt-dix, Rasta Rockett (« les Apprentis champions », pour nos amis de la Belle Province). En effet, alors que le film original racontait l'histoire vraie de la toute première équipe jamaïcaine de bobsleigh à être parvenue à se qualifier lors des JO d'hiver de Calgary, en 1988, l'exploit vient tout juste d'être répété… et cette fois, c'est l'équipe féminine de Jamaïque qui est parvenue à se qualifier, pour la toute première fois de l'histoire !

DR

La pilote Jazmine Fenlator-Victorian, ainsi que ses équipières Carrie Russell et Audra Segree, portées par leur coach allemande Sandra Kiriasis, ont réussi a se qualifier ce week-end. Elles partiront donc pour la Corée du Sud, suivant ainsi les traces de leurs compatriotes de l'équipe masculine qui ont permis avaient permis à la Jamaïque de participer à ses tout premiers Jeux Olympiques d'Hiver.

L'exploit de la qualification de l'équipe masculine de bobsleigh n'avait jamais été reproduit depuis 1988. Cependant, il ne s'agira pas d'un coup d'essai pour Jazmine Fenlator-Victorian, qui avait déjà représenté les États-Unis en 2014 en tant que pousseuse ! Elle a cependant décidé de prendre la nationalité de son père jamaïcain en 2015… ce qui lui permet de représenter ce pays aux JO.

VIDEO : La version étendue d'Avengers : Endgame va sortir en France
Commentaires