Dans cet élevage de Thaïlande, les antibiotiques sont remplacés par du cannabis et les résultats sont vraiment bluffants

672partages
Bouton whatsapp

Dans le nord de la Thaïlande, une ferme cultive de la marijuana à des fins médicales pour nourrir ses poulets avec et ainsi en liberté ne plus utiliser d'antibiotiques ni de médicaments.

Crédit : Chompunut Lumsangkul

À voir aussi

Les chercheurs du département des sciences animales et aquatiques de l'université de Chiang Mai ont déclaré que moins de 10 % des 1 000 poulets de la ferme de Lampang sont décédés depuis qu'ils ont introduit la marijuana dans leur alimentation en janvier 2021.

Bien que les conclusions de l'étude soient encore en cours d'examen et ne couvrent qu'une année de recherche, Chompunut Lumsangkul, professeur adjoint qui a dirigé l'étude, a déclaré que l'alimentation au cannabis semble fonctionner et qu’elle avait déjà donné des résultats prometteurs. Selon elle, le taux de mortalité des poulets de la ferme est le même qu'en saison normale, lorsqu'il n'y a pas d'épidémie grave de maladie mortelle pour les oiseaux.

Les employés de l’élevage produisent la nourriture spéciale des poulet sur place en ajoutant du cannabis écrasé à leur nourriture et à leur eau. Cette méthode totalement naturelle leur permet de ne jamais utiliser d'antibiotiques ou de médicaments, contrairement à l’immense majorité des élevages industriels où de nombreux animaux en ingurgitent des quantités importantes et parfois mêmes astronomiques.

Crédit : Google Maps

Outre des poulets en bonne santé, l'expérience a également permis à la ferme de vendre ses poulets à des prix plus élevés aux consommateurs qui recherchent des volailles biologiques. En effet, cette viande atteint le double du prix normal, principalement parce que les acheteurs veulent des poulets biologiques qui n'ont pas reçu d'antibiotiques. Chompunut Lumsangkul affirme également que la viande de ces poulets, appelés « GanjaChicken », est plus tendre et a meilleur goût que celle des poulets ordinaires.

« Les consommateurs thaïlandais sont attentifs à ce problème car la demande de poulets augmente et de nombreux éleveurs doivent utiliser des antibiotiques. Certains clients veulent donc trouver un produit plus sûr » a déclaré la chercheuse.

Dans le cadre de l'expérience, elle a déclaré que son équipe de recherche avait parfois trouvé des niveaux de THC (la substance contenue dans la marijuana qui fait planer les consommateurs) supérieurs aux limites légales pour les humains en Thaïlande. Au début du mois, le gouvernement thaïlandais a légalisé la vente de produits à base de cannabis, mais a limité à 0,2 % la quantité de THC contenue dans les produits que l'on peut consommer. En comparaison, les poulets de la ferme pouvaient parfois afficher un taux jusqu'à 0,4 %.

Crédit : Chompunut Lumsangkul

Le cannabis pour garder les poulets en bonne santé

Chompunut Lumsangkul a fait savoir que tous les avantages de l'alimentation des poulets au cannabis n’étaient pas encore complètement connus, ni pourquoi le cannabis maintient les poulets en bonne santé. Cependant, elle a déclaré qu'il est probable que la marijuana contient des composés bioactifs, ou des substances qui favorisent l'activité métabolique et l'amélioration de l'état de santé, qui renforcent ainsi le système immunitaire.

« L’étude n'a été qu'un test de dépistage jusqu'à présent et les chercheurs doivent encore vérifier si l'alimentation au cannabis aide à protéger les volailles contre la grippe aviaire ou d'autres maladies graves » a expliqué la scientifique. Quant à savoir si les gens peuvent être défoncés en mangeant ces poulets nourris au cannabis, elle affirme qu'il n'y a aucune chance que cela se produise. Et pour cause, le THC est entièrement métabolisé dans l'organisme du poulet avant l'abattage, de sorte que sa forme est complètement modifiée au moment où il arrive sur la table.

Qu’en pensez-vous ?

Source : INSIDER
Bouton whatsapp