jetlag

Digital nomades : ce couple fait le tour du monde en travaillant à distance, avec un van aménagé, le rêve !

Par
7 329
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Norbert Juhász est un photographe Hongrois. Avec sa fiancée Dóra, il a fait le choix de quitter sa vie stressante de citadin, de rendre son appartement de Budapest et de transformer un vieux van en une véritable maison mobile qui leur permet de voyager où ils veulent, tout en travaillant en free-lance ! Comme Norbert est aussi architecte de formation, c'est lui qui s'est occupé de tout l'aménagement intérieur, en utilisant des matériaux simples et bon marché.

L'appareil comporte de nombreuses ouvertures sur l'extérieur. Très sobre à l'extérieur, il est remarquablement bien agencé à l'intérieur, ce qui permet à la fois de vivre et de travailler tout en bougeant dans le monde entier ! Le rêve, non ? Vous pouvez suivre ce couple sympathique sur son site ou encore sur Facebook.


Désormais, le couple mène une vie heureuse de nomades connectés : elle journaliste, lui photographe free-lance, ils sont libres de travailler à distance sur leurs projets respectifs tout en vivant sur la route !


Norbert Juhász


Voilà à quoi ressemblait le van au début :

Norbert Juhász


Avouez que ça a bien changé !

Norbert Juhász


Le canapé peut être transformé facilement en lit
Norbert Juhász


Sur le toit, des panneaux solaires de 250W permettent d'alimenter l'habitacle en électricité, en chargeant une batterie auxiliaire. Le van est pourvu d'une installation électrique de 12V

Norbert Juhász


De l'extérieur, le van passe plutôt inaperçu !
Norbert Juhász


Une seule table sert de plan de travail, de bureau, de table à manger…



...Et aussi de cuisinière, lorsqu'on relève le clapet !
Norbert Juhász


C'est petit, mais agencé de manière ingénieuse… Il n'y a pas besoin de plus !
Norbert Juhász


Sympa comme train de vie, non ?



Le couple a débuté ce road-trip d'une vie depuis quelques mois. À l'heure actuelle, ils se trouvent au Maroc, sans attaches… On est jaloux !

Norbert Juhász
Commentaires