Un sanglier de 80 kilos charge et piétine un chasseur lors d'une battue, il décède d'une crise cardiaque

Bouton whatsapp

Le week-end dernier, une partie de chasse a viré au drame en Dordogne lorsqu’un chasseur a succombé à une crise cardiaque après avoir été chargé et piétiné par un sanglier.

Les faits se sont déroulés samedi 24 février, dans la commune de Barthélémy-de-Bellegarde (Dordogne), rapporte Sud Ouest. Alors qu’il participait à une battue au grand gibier dans une forêt, un chasseur de 46 ans a été pris pour cible par un sanglier.

En effet, le quadragénaire a été chargé puis piétiné par une laie (femelle du sanglier) de 80 kilos. Comme le précise le quotidien régional, l’homme s’est débattu pendant une dizaine de minutes contre le mammifère, qui a fini par prendre la fuite.

Crédit Photo : iStock

Il succombe à un malaise cardiaque

Selon les informations du média, le chasseur a réussi à gagner le relais de chasse, aux alentours de midi. C’est à moment qu’il a commencé à ressentir une douleur dans la poitrine.

Alors qu’il rentrait chez lui en voiture, conduite par sa femme, ce dernier a été victime d’un malaise cardiaque. Face à l’urgence de la situation, un autre chasseur, ancien pompier, s’est empressé de lui faire un massage cardiaque en attendant l’arrivée des secours, mais l’homme n’a pas pu être réanimé.

Vous l’ignorez peut-être, mais la laie adulte peut attaquer les humains quand elle estime qu’ils représentent un danger pour ses marcassins.

Crédit Photo : iStock

Ce n’est pas la première fois qu’un tel accident se produit dans la région. En novembre dernier, un sanglier a chargé les deux chasseurs qui lui avaient tiré dessus. Blessés, ces derniers ont dû être hospitalisés. Le premier s’en est sorti avec plusieurs points de suture à la tête, tandis que le second avait dû être opéré pour une déchirure au mollet.

Source : Sud Ouest
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.