Très à l'aise, un sanglier photographié appuyé sur la portière d'une voiture

Bouton whatsapp

Dans l’Aisne, des villageois ont fait la rencontré d’un sanglier pas comme les autres en pleine nuit. Il a notamment été photographié en train de s’appuyer à la portière d’une voiture, comme s’il demandait son chemin.

Est-ce que vous avez déjà vu un sanglier faire du stop ? À Longpont (Aisne), commune de la forêt de Retz, proche de Villers-Cotterêts, des habitants ont reçu un drôle de visiteur dans la soirée du jeudi 22 février.

Une rencontre immortalisée en photo et en vidéo par différents villageois, mais ce qui a retenu le plus d’attention, c’est certainement cette photo où le sanglier semble se comporter comme un humain.

C’est sur la page Facebook Nationale 2 Infos que les images ont été diffusées. Sur la photo devenue virale, on y voit un sanglier, dressé sur ses pattes arrières tandis que ses pattes avant sont appuyées sur la portière d’une voiture arrêtée sur la chaussée. On a vraiment l’impression que l’animal demande son chemin ou taille une bavette avec l’automobiliste, voire même qu’il effectue un contrôle de police.

Le sanglier fait sensation dans le village

Par ailleurs, le même animal avait été filmé dans les rues du village, une heure plus tôt par une automobiliste sur la chaussée. Le sanglier ne semble pas du tout effrayé par la voiture et l’empêche carrément de continuer sa route. On entend l’automobiliste s’interroger sur les intentions du sanglier, lui demandant de se pousser, en vain.

La rencontre dure plusieurs minutes durant lesquelles la conductrice tente de faire avancer sa voiture à faible allure tandis que l’animal court à côté. Une autre vidéo montre encore le sanglier sous les fenêtres d’un restaurant du village.

Si les sangliers sont légions dans cette région, avec la forêt avoisinante, il est assez rare de les voir se balader de nuit en plein dans le village. Auprès de L’Union, Gilles Davalan, maire de Longpont, n’a pas caché sa surprise d’entendre parler de cet étrange visiteur nocturne : “On a l’habitude de voir des sangliers en forêt ou dans les champs, on fait attention quand on roule de nuit entre Villers-Cotterêts et Longpont mais dans le village comme ça, c’est la première fois. Peut-être que des arbres sont tombés dans la forêt à cause de la tempête et qu’ils ont été effrayés”, suppose-t-il.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef