Une bactérie potentiellement mortelle découverte chez des sangliers en France

Bouton whatsapp

Une bactérie « potentiellement mortelle » pour les porcs d’élevage a été découverte chez des sangliers sauvages de France. 

Des scientifiques français ont découvert une mystérieuse bactérie qui serait susceptible d’être mortelle pour les porcs d’élevage.

À voir aussi

C’est ce que rapporte une étude menée par des chercheurs de l’Institut de Recherche en Santé Digestive et dont les résultats ont été publiés ce mardi 11 janvier dans la revue Emerging Infectious Diseases.

Une bactérie menaçant les porcs d’élevage a été découverte chez des sangliers, en France. Crédit photo : Shutterstock

Une mystérieuse bactérie hybride, découverte chez des sangliers sauvages de France, menace les élevages porcins

Après avoir d’abord constaté une « surmortalité de sangliers sauvages dans plusieurs départements métropolitains », les scientifiques ont essayé de connaître les causes de cette hécatombe.

Au terme de leur étude, ces derniers ont fini par découvrir que les animaux avaient succombé à « une infection bactérienne due à une souche de Escherichia coli (E. coli) particulière », selon l'Inrae (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement).

Une bactérie menaçant les porcs d’élevage a été découverte chez des sangliers, en France. Crédit photo : MarclSchauer / Shutterstock

Si cette bactérie n’est pas nouvelle en soi, car elle est assez commune dans les élevages porcins, elle n’avait en revanche jamais été observée chez des sangliers sauvages auparavant.

Une nouveauté qui fait dire aux scientifiques que cette souche, en apparence connue, est en réalité différente !

Il s’agirait en effet d’une bactérie « hybride entre deux souches de E. coli » qui « ne circulerait pour l’instant que chez des animaux de la faune sauvage, car elle ne présente aucun gène de résistance aux antibiotiques, signature fréquente de bactéries provenant d’élevages », précise l’Inrae.

Pas de panique tout de même car si cette bactérie nouvelle menace les élevages en raison de sa transmissibilité aux porcs domestiques, elle n’est en revanche pas dangereuse pour l’homme.

Bouton whatsapp